Voici un village africain où chaque maison est une œuvre d’Art

Source: sain-et-naturel.com
Une des cases de Tiébelé.
Crédit photo: sain-et-naturel.com

Dans le sud du Burkina Faso, un pays enclavé d’Afrique de l’ouest, près de la frontière avec le Ghana se trouve un petit village circulaire d’environ 1,2 hectares, appelé Tiébélé. Ce sont les maisons du peuple Kassena, un des plus anciens groupes ethniques qui se sont installés sur le territoire du Burkina Faso au 15ème siècle. Tiébélé est connu pour son incroyable architecture traditionnelle Gourounsi et pour les murs de ses maisons richement décorés.

Le Burkina Faso est un pays pauvre même selon les normes de l’Afrique de l’Ouest, et il peut-être l’un des pays le plus pauvre du monde. Mais il est culturellement riche, et les murs de ses bâtiments décorés constituent une partie importante de son héritage culturel dans cette région du pays. Les décorations sont un projet communautaire toujours réalisées par les femmes.

La photographe Rita Willaert y a réalisé un magnifique reportage photo où chaque maison est une œuvre d’Art .

une des cases de Tiebelé
Crédit photo: Rita Willaert

La photographe s’est rendu à Tiébélé en 2009. Le village se tient très isolé et fermé aux étrangers, surement pour assurer la conservation et l’intégrité de leurs structures et protéger les traditions locales. Il y a un intérêt dans le développement du site en tant que destination de tourisme culturel afin de générer des ressources économiques pour la conservation, mais c’est un processus délicat.

Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert

Une blogueuse voyageuse, Olga Stavrakis de TravelwithOlga.com a également visité le site . Elle dit:

… Ce n’est que grâce à un processus de longues négociations que nous avons été autorisés à entrer dans le palais royal dont l’entrée est représentée ici. Les grands vieillards du village, la noblesse nous attendaient. Ils étaient tous assis à nous attendre. Chacun des villages a des musulmans et des animistes (des religions locales) et personne ne se soucie beaucoup de qui croit en quoi. Cependant, on nous a dit à l’avance que nous ne devons pas porter quoi que ce soit de rouge et que nous ne pouvons pas porter de parapluie ou de parasol. Seule la famille noble est autorisée à utiliser ce privilège et cela constituerait un grand affront à nos hôtes…

Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert

Une résidence royale en Afrique de l’Ouest n’est pas ce à quoi nous pourrions penser quand on imagine les palais royaux. À Tiébélé, la Cour Royale est composée d’une série de petites structures en briques de boue, couverte de peintures d’argile naturels aux motifs géométriques complexes pour les différencier des maisons des gens ordinaires.

Tiebelé : un village africain.
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert

Olga et son groupe ont même été autorisés à accéder à l’intérieur des structures et ont constaté que même dans un palais, la cuisine est simple. La seule différence du reste de la cuisine en Afrique de l’Ouest est la présence d’argile supplémentaire et des pots de fer .

Tiebelé : un village africain.
Crédit photo: Rita Willaert

« La plupart des repas sont cuits dans un pot sur un brasier», explique Olga, «Il y a peu de découpe et de préparation. Ils font généralement un foufou d’amidon ou de la pâte épaisse comme de la bouillie qui est ensuite trempée dans une sauce de légumes et de piments. Le plus riche de la famille se sert le plus de sauce. Le foufou est fait de manioc, d’igname, de banane plantain, de maïs «

Tiebelé : un village africain.
Crédit photo: Rita Willaert
Tiebelé : un village africain.
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert

Certaines des maisons les plus richement décorées n’en sont pas vraiment mais il s’agit de mausolées pour les morts, qui se reposent dans la même enceinte. La photographie de Rita Willaert ci-dessous est un exemple de l’un des mausolées du village.

Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert
Tiebelé : un village africain.
Crédit photo: Rita Willaert

Une partie de l’art est symbolique ou alors purement décoratif – un résultat du savoir-faire traditionnel de la culture Kassena isolée.

Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert
Crédit photo: Rita Willaert