À la découverte des Chutes Victoria

Mosi-oa-Tunya / Chutes Victoria (Zambie, Zimbabwe) © Evergreen

Situées sur le fleuve Zambèze, entre la Zambie et le Zimbabwe, les Chutes Victoria sont une véritable merveille de la nature. Estimées à une altitude d’environ 915 mètres au-dessus du niveau de la mer, elles figurent parmi les chutes d’eau les plus impressionnantes du monde, avec leurs consœurs Niagara et Iguaçu, respectivement au Canada et au Brésil.

Originellement désignées sous le nom de Mosi-oa-Tunya, en langue tanga, les Chutes Victoria sont stupéfiantes de beauté. Classées au patrimoine mondial depuis 1989, elles sont qualifiées par l’UNESCO comme étant «le plus grand rideau d’eau du monde», leur point le plus profond se trouvant à 108 mètres.

Balade sur le fleuve Zambèze

À mi-chemin entre la Zambie et le Zimbabwe, les Chutes Victoria sont visibles aussi bien des deux côtés de la frontière. Surnommées «la fumée qui gronde» par les locaux, à cause de l’imposant nuage de vapeur qui s’en échappe, ces chutes ont un débit impressionnant de 8 millions de litres… par seconde ! Découvertes par le missionnaire, médecin et explorateur écossais David Livingstone, en 1855, elles portent le nom de Victoria, en hommage à la reine d’Angleterre, décédée en 1901.

Hypnotisé par la beauté de cette cascade d’eau, David Livingstone en a toujours parlé avec un lyrisme infini :

«Le soleil matinal dore ces colonnes de vapeur du somptueux éclat d’un double ou triple arc-en-ciel… Le soleil, si puissant partout ailleurs dans ce pays, ne pénètre jamais la profonde obscurité de cette ombre. En présence de l’étrange Mosi-oa-Tunya [ndlr traduit en français par «la fumée qui tonne»], nous sympathisons avec toutes les créatures qui, quand le monde était encore jeune, peuplaient la terre, l’air et la rivière en compagnie d’êtres n’ayant pas de forme mortelle… Les anciens chefs batoka allaient adorer cette divinité dans les îles au bord des chutes. On peut sans peine imaginer que sous les colonnes de nuage, au pied des arcs-en-ciel éclatants, dans le rugissement perpétuel de la cataracte dont les eaux se déversent comme éternellement de la main du Tout-Puissant, leurs âmes devaient assurément s’emplir d’une crainte divine.» – David Livingstone

 

Activités aux alentours

Pour contempler les Chutes Victoria, l’idéal est d’aller en balade en bateau sur le fleuve Zambèze, au coucher du soleil. Qui sait, vous aurez peut-être la chance de voir des animaux se désaltérer sur les berges ! Vous serez également invités à vous tenir sur le pont qui surplombe les chutes, afin d’en admirer l’étendue. Avec au programme croisière, séjour à l’historique Victoria Falls Hotel, saut à l’élastique, rafting ou encore survol en hélicoptère, vous aurez l’occasion de choisir plusieurs activités et vivre la totalité de cette expérience unique en Afrique australe.