Guinée équatoriale : le parc national de Malabo fait le plein

Parc national de Malabo
Crédits photo: Jeune Afrique

Ceux qui préfèrent écouter le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau y vont en semaine. Ceux qui veulent voir du monde et s’amuser s’y précipitent le week-end. Surtout en fin d’après-midi, quand la foule afflue et que les animations battent leur plein.

Entre 18 heures et 22 heures, les allées, squares et pelouses du parc national de Malabo résonnent de mille clameurs. Cris des plus petits qui s’en donnent à cœur joie sur les manèges et les toboggans ; brouhaha des ados venus en bandes, affublés de sacs à dos et vêtus à l’unisson – slims pour les filles, pantacourts pour les garçons – ; conversations animées des adultes qui, après une balade en couple ou en famille, se retrouvent devant un verre dans l’un des bars-restaurants… Avec une préférence pour La Tour Bisila, le must, qui offre une vue imprenable sur Malabo.

87 hectares

Situé à l’entrée de la capitale, près de l’aéroport, le parc national de Malabo est une vraie réussite. Sur le plan environnemental, avec 87 hectares plantés d’arbres et de végétation luxuriante ainsi qu’un charmant lac. Et en matière d’offre de loisirs, avec des aires de sport, de détente, de spectacle, des lieux d’exposition, des galeries, etc.

Pour lire la suite: Guinée équatoriale : le parc national de Malabo fait le plein