DAKAR : La beauté d’une capitale grandiose

Aldi Diasse est un jeune photographe sénégalais en vogue. Appareil en main il arpente les rues de Dakar (du Sénégal et d’ailleurs) et immortalise la capitale sénégalaise et le quotidien de ses habitants. Des clichés modernes à la composition soignée pour retranscrire toute la beauté d’une ville cosmopolite bien dans son temps.

Une richesse architecturale unique

Que connaît-on de Dakar ? Mis à part le quartier du Plateau ou l’île de Gorée pas grand-chose. Pourtant la métropole sénégalaise, qui concentre un quart des habitants du pays et 80% des activités économiques est le cœur névralgique du Sénégal. Dynamique sur les plans économique, touristique et artistique elle joue aussi un rôle à part, profondément inspirant, pour la sous-région.

Cet ancien village de pêcheurs, situé à l’extrêmité occidentale du pays sur la presqu’île volcanique du Cap Vert, est aujourd’hui, avec ses 2,3 milions d’habitants, une fourmillière en pleine effervescence. Elle regorge de merveilles architecturales, plus ou moins bien entretenues. Des bâtiments de l’époque coloniale au style soudano-sahélien côtoient des façades art déco, des mastondontes façon Le Corbusier ou des tours au « parallélisme asymétrique » (selon la formule et le style impulsés par Leopold Sedar Senghor à la fin des années 1970). Le tout donnerait presque le vertige au Plateau, le quartier des affaires.

La douceur de vivre

Mais bien loin de l’agitation du centre administratif et économique ou des quartiers périphériques à haute densité, Dakar c’est aussi la quiétude de l’océan Atlantique et de quelques bulles de verdure. Difficile à imaginer pourtant lorsque l’on sait que 97% de la presqu’île sont urbanisés. Les clichés d’Aldi Diasse sont là pour nous le rappeler. Et pour nous rappeler que dans cette métropole, malgré les embouteillages et la circulation parfois anarchique, malgré l’extrême niveau de pollution (selon un rapport de 2018 de l’OMS Dakar est la 2ème ville la plus polluée derrière Delhi ; en 2015 elle n’était « qu’au » 15ème rang), la vie peut être douce, notamment sur les plages.

Lire la suite ici.

Partenaire

St-Brieuc, France
Le Fil Rouge est un média éclectique pour lecteur curieux. Journal culturel, il entend combattre les idées-reçues et stimuler la soif de découverte qui sommeille en nous!