Les youtubeurs d’Afrique ont la cote

Vous avez juste à cliquer et ils vous tiendront en haleine. On les appelle des youtubeurs, mais à vrai dire, ils ne sont pas présents que sur la plateforme YouTube. Snapchat, Facebook, Instagram, ils sont partout sur internet et incarnent le nouveau visage de l’humour en Afrique. Bienvenue dans la galaxie de l’humour digital.

Ils sont des enfants de leur génération. Ils s’amusent avec internet et font rire tous les abonnés. De Dakar à Brazza en passant par Abidjan, Conakry, Rabat et Tunis, de jeunes gens, filles comme garçons, ont pris possession de la toile. Avec une maîtrise assurée, ils inondent les écrans et sont devenus des stars. Avec l’humour, ils dénoncent tous les maux de la société.

 

 

Dudu fait des vidéos : le Sénégalais tisse sa toile

À l’état civil, il s’agit de Mouhamadou Ndiaye, mais sur internet, le jeune Sénégalais s’est rebaptisé  »Dudu fait des vidéos ». Il ne fait pas que des vidéos, il fait rire et connaît bien son public. Comme tous les jeunes youtubeurs, il a commencé à réaliser ses courts métrages à partir de son téléphone intelligent. Désormais, Dudu est une vedette de la toile au Sénégal et ses productions sont devenues plus professionnelles. Son humour est un condensé de la vie de la jeunesse sénégalaise. Des railleries entre potes, des histoires de filles, des techniques de drague… Mais Dudu ne fait pas que s’amuser. Dans ses vidéos, il sensibilise, toujours avec un ton sarcastique, et il participe à sa manière à un éveil des consciences. Il arrive avec cette pratique à toucher la fibre sénégalaise.

L’observateur : Il promène son regard partout

Florent Amany est son vrai nom, mais comme il promène son œil partout, le sobriquet  »L’Observateur » lui est plus approprié. Présent sur les réseaux sociaux depuis 2012, « L’observateur » est devenu une vraie icône de la toile de son pays. Rien ne lui échappe et tout l’intéresse. Des rumeurs d’Abidjan à l’actualité chaude du continent, « L’observateur » donne son avis avec une démarche très humoristique. Son style est particulier, car l’Ivoirien laisse apparaître une certaine timidité au début de ses vidéos, avant de laisser parler tout son talent d’humoriste. « L’Observateur » fait exploser les audiences. Chaque vidéo dépasse les 20 000 vues. Une notoriété acquise à force de travail et de production de qualité.

Dycosh : l’Africain de la diaspora qui apporte de l’équilibre

Dycosh est un ambassadeur. Ce youtubeur a réussi à exporter les identités de l’Afrique. Dans une démarche très cool et amusante, Dycosh met en scène des pratiques du continent, comme le phénomène de la sapologie en Afrique centrale. Dans une vidéo datée de mars 2015, et visionnée plus d’un million de fois sur YouTube, il met en scène des Africains des quatre coins du continent et raconte leur amour des styles vestimentaires diversifiés.

Internet est aujourd’hui le plus grand cinéma du monde et l’Afrique constitue l’une de ses plus grandes salles. À partir de minuscules moyens comme un téléphone, de jeunes Africains arrivent à tisser une toile considérable, qui raconte le récit continental avec un ton décalé.