Succès de Zipline et des drones livreurs au Rwanda

Zipline
Keller Rinaudo, PDG de Zipline. RFI/Nicolas Champeaux

L’opération a été lancée en octobre 2016. La livraison de lots de sang par drones à l’échelle d’un pays est une première mondiale dans le domaine médical. Zipline, une start-up californienne, a doublé en taille et couvre des territoires sans cesse plus étendus. De nombreux pays veulent suivre l’exemple du Rwanda, mais le patron de la start-up, Keller Rinaudo, est méthodique et préfère résister à l’appât du gain. Nicolas Champeaux l’a rencontré au « Davos Africain » de Durban.

Zipline couvre désormais 20 hôpitaux sur les 50 que comptent le Rwanda. Ses douze drones larguent chaque semaine une centaine de colis, à l’aide de parachutes en papier. Il s’agit de lots de sang pour des besoins de routine mais aussi d’urgence. Les hôpitaux, et bientôt des centres de santé reculés, passent leur commande par simple SMS. Mais dans les faits c’est un peu plus compliqué admet le PDG de Zipline, Keller Rinaudo « Nous avons été ralentis par des défis techniques, et puis il a fallu s’intégrer aussi, se faire accepter par le ministère de la Santé pour qu’ils nous communiquent toutes ses informations, et former les docteurs et les infirmières pour qu’ils puissent bénéficier de cette technologie. »

Lire la suite. Source : Succès de Zipline et des drones livreurs au Rwanda

Article précédentAfritalex Night 2017 : Le rendez-vous de l’étudiant talentueux
Article suivantYves Biyah : « Le forum des ‘’Héroïnes’’ de Jeune Afrique regroupera 300 femmes »