Soudan: première femme coach d’une équipe de football masculine !

Dans un pays où le football féminin n’existe pas, Salma al-Majidi a su trouver sa place et être la première femme arabe et soudanaise de l’histoire à devenir coach d’une équipe masculine, d’après la Fédération internationale de football (FIFA). Un symbole !

Salma al-Majidi, une amoureuse du ballon rond

Pour Salma, le football est une véritable passion découverte quand elle était enfant. Elle accompagnait son petit frère sur les terrains et suivait ses séances d’entraînement avec intérêt. « Je notais tout ce que disait l’entraîneur à mon frère et à ses partenaires. J’apprenais par cœur ses conseils tactiques ainsi que la façon dont il disposait les plots », se souvient la Soudanaise d’aujourd’hui 27 ans. Bien plus qu’un sport, le football est pour elle un mode de vie.

 

Quand on lui demande « pourquoi le football ? », elle répond « parce que c’est mon premier et dernier amour ». Évidemment, son amour pour le ballon ne peut être moins fort dès lors que dans son pays les équipes féminines de football n’existent pas ! Pour avoir l’ambition de vivre de ce sport au Soudan, se battre pour se faire respecter dans un sport « réservé » à la gent masculine et finir par entrainer une équipe d’hommes, cela signifie que le football est la raison de vivre de Salma al-Majidi.

Femme courage, coache de talent

Rapidement, la jeune sportive que l’on surnomme « Sister coach » entraîne des équipes. D’abord les moins de 13 ans, puis les moins de 16 ans du club Al-Hilal Omdurman, le plus grand du pays. Puis, après plusieurs formations et des diplômes, elle devient entraîneuse de football à plein temps, rémunérée au même titre que ses homologues masculins. Elle a notamment coaché plusieurs clubs masculins de 2ème ligue comme Al-Sasr ou encore Al-Nahda.

Source: Salma al-Majidi, première femme soudanaise coach d’une équipe de football masculine !

Partenaire

Paris, France
Imaginée, gérée et diffusée par un groupe d’amis issu de la diaspora africaine de la banlieue française, WANA est avant tout une philosophie qui promeut et célèbre les cultures d’Afrique et afropéennes ainsi que toutes les initiatives qui participent au développement du continent africain.