Protégeons nos enfants !

J’aimerais à travers ces quelques lignes, exprimer ma colère, mais surtout mon désarroi. Cette tristesse, et particulièrement ce mécontentement profond qui m’habitent face à ces enlèvements en masse d’enfants dans notre société africaine.

Nous vivons dans un monde actuel où malheureusement beaucoup d’individus sont prêts à tout pour l’argent et le pouvoir, quitte à s’en prendre à n’importe qui.

Les enfants : ces êtres si remplis d’innocence et si fragiles, n’en sont pas épargnés ! Et je me dis qu’il faut vraiment avoir en soi de l’animosité pour s’en prendre à un enfant.

J’ai été très très touchée par l’histoire dramatique du petit Bouba en Côte d’Ivoire. Ce garçon de 4 ans (oui, seulement 4 ans !) à qui on a ôté la vie sous prétexte qu’il fallait sacrifier un enfant pour devenir riche.

Je me suis sentie encore plus mal après avoir visionné cette vidéo où apparaissait son meurtrier qui relatait les faits. En voyant cet homme, on se dit tout de suite qu’il n’a pas l’air de jouir de toutes ses facultés mentales.

Pour ma part, c’est ce que je me suis dit, surtout qu’il paraissait zen.

Un homme qui a rendu orpheline la mère de ce petit garçon ainsi que toute sa famille.

Je ne peux même pas imaginer la douleur de cette pauvre maman !

Des drames de ce genre n’arrivent pas seulement en Côte d’Ivoire, c’est le cas également au Sénégal comme dans beaucoup d’autres pays africains.

Je me souviens, alors que je n’étais qu’au primaire, un camarade de classe de ma sœur avait lui aussi été enlevé, et on ne l’a jamais retrouvé.

Le pire, c’est que près de 22 ans après, personne ne sait s’il est toujours en vie ou pas.

Au Sénégal, beaucoup pensent que l’Etat devrait appliquer des sanctions, prendre des mesures à l’encontre des criminels concernés.

Certes cela est un fait ! Mais je voudrais lancer un appel aux parents pour plus de vigilance. Vous savez, un enfant, il suffit d’avoir le dos tourné pour qu’il disparaisse de la pièce dans laquelle nous nous trouvions avec lui.

Il faudrait noter aussi que le fait de le laisser jouer devant la porte de la maison, reste une très mauvaise idée, même s’il se trouve en compagnie d’autres garçons ou filles de son âge, car on ne sait jamais !

De plus, bien qu’il ne faudrait pas devenir parano, sachez que très souvent ce sont des personnes que vous connaissez qui peuvent également finir par s’en prendre à vos enfants.

C’est d’ailleurs le cas avec le petit Bouba, car sa famille connaissait son meurtrier.

Ce que je désapprouve aussi comme on le voit parfois au Sénégal, c’est d’envoyer un enfant à bas âge à la boutique. Il ne faut jamais laisser un enfant sortir seul !

D’autre part, il y a certaines choses à anticiper lorsque celui-ci est encore jeune. C’est lui faire comprendre qu’il ne doit pas parler à une personne qui lui ait inconnu, surtout si on l’approche à sa sortie d’école, car justement beaucoup  d’individus profitent du fait que le parent soit absent pour traquer l’enfant qui rentre seul après l’école ou qui y va sans y être accompagné.

J’ai également constaté surtout dans certains quartiers de Dakar, qu’on y voit très souvent des enfants très jeunes traînant seuls dans les rues, au point que lorsqu’on est en voiture, nous les évitons parfois de justesse.  Et dans ce genre de cas, les parents ont une très grosse part de responsabilité.

Comment peut-on laisser un enfant, surtout à cet âge, sans surveillance ?

Nous devons savoir une chose : les personnes malintentionnées ne s’en prennent pas seulement  aux petits à des fins mystiques, mais même parfois dans le cadre de trafics d’organes. A ce sujet, il y a eu beaucoup de cas de la sorte dans la société africaine.

Cela pour dire que si ne nous protégeons pas nos enfants, qui d’autres le fera à notre place ?

Nous nous devons donc plus que jamais redoubler de vigilance, car : « Prudence est mère de sûreté ! »

Partenaire

Dakar, Sénégal
Passionnée d’écriture depuis l’adolescence et spontanée de nature, je ne mâche pas mes mots. C’est dans cette optique, que j’ai décidé de lancer mon blog : les Pensées de Nicole où dans chacun de mes articles, je fais part de mes ressentis sur la société et le monde à travers des thèmes très actuels