Plus besoin d’un visa pour visiter le Rwanda

PARTAGER
© Vincent Fournier/JA

Le 16 novembre dernier, le gouvernement rwandais a officiellement annoncé que tous les voyageurs peuvent désormais séjourner dans le «pays des mille collines» sans disposer d’un visa.

Désormais, vous pouvez vous rendre au Rwanda sans visa. En effet, dans une note circulaire diffusée le 16 novembre dernier, la Direction générale de l’immigration et l’émigration au Rwanda a indiqué qu’à compter du 1er janvier 2018, les ressortissants de tous les pays obtiendront un visa à l’arrivée sans demande préalable.

 

 

«En vertu d’accords bilatéraux, les ressortissants des pays suivants n’ont pas besoin de visa de visite du Rwanda si le séjour touristique ne dépasse pas 90 jours (3 mois) : Bénin, République centrafricaine, Tchad, République Démocratique du Congo, Ghana, Guinée, Indonésie, Haïti, Iles Maurice, Philippines, Sénégal, Seychelles, Sao Tomé et Principe et Singapour.» – Services de l’immigration du Rwanda

Toutefois, cette disposition pourrait s’étendre à tous les pays du continent africain. Elle entre ainsi dans le cadre de l’agenda du renforcement de la coopération économique entre les États membres de l’Union africaine (UA).

Cependant, l’assouplissement de la politique migratoire du Rwanda ne s’applique pas qu’aux Africains. Peu importe la provenance du voyageur, celui-ci peut se rendre au Rwanda sans visa, pour peu que la durée de son séjour soit d’une durée de 30 jours maximum.

«Nous cherchons à rassembler toutes les nations africaines pour rechercher la coopération dans le commerce et l’investissement pour les bénéfices mutuels des peuples et des communautés… Tous les pays ont le même sentiment à mesure qu’ils vont de l’avant. Nous commençons à voir de bons progrès ». – Paul Kagamé, président du Rwanda, lors de la journée d’ouverture du Africa Global Business Forum, le 1er novembre dernier

Ayant toujours défendu la libre circulation des biens et des personnes, le président Paul Kagamé fait également partie des dirigeants qui veulent lancer le passeport africain. Celui-ci s’inscrit dans l’agenda 2063 de l’UA, pour faciliter l’intégration régionale africaine.

«Le passeport panafricain qui va être lancé au cours de ce sommet fait partie d’un processus. Donc, nous sommes au début d’un processus d’intégration continental, c’est pour cela que les quelques passeports qui vont être délivrés ici à Kigali seront plus ou moins symboliques. Nous voulons signaler le début d’une aire de libre circulation.» – Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, lors du 27e sommet de l’UA, en juillet dernier

La suppression du visa sera effective dès le début de l’année 2018.