L’innovation inversée, un espoir pour la santé mondiale

Santé
Le Cardiopad permet d’effectuer en moins d’une demi-heure des examens ­cardiaques dans des zones rurales reculées. - Rolex

LE Cercle/Point de vue – Tous les pays du monde se posent la même question : comment améliorer à moindre coût nos systèmes de santé ? Une partie de la réponse viendra des pays du Sud, où les scientifiques sont davantage ouverts aux innovations de rupture et ont appris à faire plus avec moins.

La santé est le premier secteur d’activité au monde, avec un poids égal à trois fois celui du secteur bancaire. Mais, dans la quasi-totalité des pays, il est loin d’engager la transformation en profondeur à laquelle il ne pourra échapper. Car, malgré les progrès considérables de la médecine, les patients ne sont pas toujours bien soignés, faute de systèmes de santé garantissant des traitements ­efficaces à un coût abordable.

 

Tous les pays sont confrontés aux mêmes problèmes. D’une part, une explosion des classes moyennes, qui veulent avoir accès à des soins de qualité, des dépenses de santé qui flambent et des personnes âgées qui vivent plus longtemps. D’autre part, des gouvernements qui ne disposent pas de ressources suffisantes pour augmenter les budgets affectés à la santé. Impasse totale à l’échelle mondiale…

Lire la suite sur Source: L’innovation inversée, un espoir pour la santé mondiale

Article précédentQui est Jay Lee, le nouvel homme clé d’eBay en Afrique?
Article suivantMbougar Sarr, une fierté sénégalaise à travers la littérature