Le Ghana offre l’école gratuite à ses enfants

Le Ghana offre l'école gratuite à ses enfants

Chose promise, chose due. Le président du Ghana vient de réaliser une promesse électorale : l’enseignement primaire est désormais gratuit au pays. 63% des élèves abandonnent l’école avant de finir les cours du primaire. Grâce au programme Free High School, le gouvernement veut contrer ce fléau et offrir à ses enfants une éducation gratuite et de qualité.

Le programme a été lancé il y a une semaine. L’idée est de permettre aux enfants du pays de poursuivre les études au collège et au lycée sans débourser d’argent. Déjà, 420 000 étudiants sont inscrits au secondaire et bénéficient du programme.

« Par Free SHS, nous voulons dire que, en plus des frais de scolarité qui sont maintenant gratuits, il n’y aura pas de frais d’inscription, pas de frais de bibliothèque, pas de frais de centre scientifique, pas de frais de laboratoire informatique, pas de frais d’examen, pas de frais d’utilité publique. » – Nana Akuffo Addo, président du Ghana

En moyenne, 500 dollars par année scolaire étaient nécessaires pour fréquenter l’école primaire au Ghana.

« En plus, il y aura des manuels gratuits, des repas gratuits, et les étudiants de jour recevront gratuitement un repas à l’école. Nous veillerons à ce que les étudiants des écoles publiques de base aient l’égalité des chances de s’inscrire à l’un des meilleurs lycées du pays « .
– Nana Akuffo Addo, Président du Ghana

Bien qu’il existe d’autres obstacles à l’éducation, éliminer ces frais est un grand pas vers l’aide aux étudiants à l’école.

Des recettes pétrolières, le gouvernement a dégagé 400 millions de cedis, soit 88 millions d’euros, qui ont été alloués en supplément au budget de l’éducation en 2017.

Le Ghana n’est pas le seul pays à prendre des mesures dans ce sens. En 2015, la Gambie a supprimé les redevances de toutes les écoles publiques du primaire et du secondaire. En 2016, la Tanzanie a supprimé les frais d’études secondaires inférieures pour augmenter les effectifs et maintenant, le Kenya et l’Ouganda offrent également une éducation gratuite au primaire. Actuellement, 42 pays africains ont instauré la gratuité scolaire au primaire.