Entrepreneuriat : une série de formations pour contrer le chômage chez les jeunes guinéens

© Ministère guinéen de la Jeunesse et de l'Emploi

Le 20 novembre dernier, le Ministère guinéen de la Jeunesse et de l’Emploi a lancé un programme de formation destiné aux jeunes, pour les encourager à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Selon les chiffres de la Banque mondiale, en Guinée, le taux de chômage en milieu urbain s’élevait à 16% en 2015. Ce constat est certainement à l’origine de l’initiative du gouvernement, qui consiste à autonomiser la jeunesse. S’étalant sur trois jours, cette session intensive vise à combler le manque d’informations concernant la gestion d’entreprise et du capital et à dynamiser les entreprises locales fondées par des jeunes.

 

En plus de contrer les effets du chômage, cette formation a pour objectif de contribuer à l’accélération de la croissance inclusive dans le pays. En autonomisant les jeunes, le gouvernement guinéen entend les impliquer davantage dans la vie économique du pays.

«L’objectif est de faire émerger un type nouveau de jeunes entrepreneurs modernes, capables de s’insérer dans la vie active, de se prendre en charge et d’insérer d’autres jeunes ayant bénéficié de cette présente formation.» – Abdoulaye Conté, Directeur national adjoint de l’emploi des jeunes

Au terme de cette formation, les bénéficiaires devraient pouvoir mettre en pratique le savoir-faire transmis par les animateurs. L’idéal serait qu’ils puissent redynamiser leurs entreprises, que celles-ci emploient éventuellement d’autres jeunes ou qu’ils se lancent dans un projet solide.

Ce programme a également un potentiel de plus grande envergure. À l’occasion du Forum international sur la paix et la sécurité, qui s’est tenu du 13 au 14 novembre dernier à Dakar, au Sénégal, le ministre de la Défense nationale de la République de Guinée, Mohamed Diané, a fait remarquer que le chômage fait partie des racines du mal que constitue le terrorisme.

«Les inégalités sociales, la pauvreté et le sous-emploi des jeunes sont les germes du terrorisme auxquels il faut s’attaquer. Si on gagne la bataille du développement et de la distribution équitable de nos ressources, on va gagner cette bataille que nous imposent les terroristes ». – Mohamed Diané, ministre guinéen de la Défense

Plusieurs autres formations sont prévues par le Ministère guinéen de la Jeunesse et de l’Emploi pour accompagner durablement la jeunesse.

 

1 COMMENTAIRE