Au Cameroun, l’ANAFOOT recrute les jeunes prodiges du ballon rond

Depuis le 18 décembre dernier, au Cameroun, l’Académie nationale de football (ANAFOOT) a entamé une chasse aux talents. Celle-ci se concentre sur les plus jeunes joueurs du pays, âgés de moins de 13 ans, afin de créer une génération de champions de football.

Le départ pour les prospections a été donné le 18 décembre. Depuis lors et jusqu’au 28 décembre, l’Académie nationale de football du Cameroun (ANAFOOT) s’est mise à la recherche des jeunes les plus prometteurs dans cette discipline. Se rendant dans toutes les régions du pays, les responsables de ce programme espèrent détecter les perles rares qui porteront les couleurs et espoirs de leur pays dans les années à venir.

 

Cependant, en plus de les former à la pratique du football, il s’agit de leur inculquer les valeurs et attitudes d’un champion. Ainsi, pour s’assurer que les meilleurs d’entre eux bénéficient de ce programme, la sélection se fera en plusieurs étapes. Au terme de celles-ci, seuls 50 garçons pourront intégrer l’académie.

«On va les réunir dans les chefs-lieux des régions pour mieux les encadrer et l’année prochaine, quand ces enfants auront entre 11 et 13 ans, il y aura d’autres tests qui leur permettront d’entrer à l’Académie nationale de football, ici à Yaoundé.» – Carl Enow Ngachu, directeur général de l’ANAFOOT

Notons que pour intégrer cette académie des passionnés de football, il faudra payer 50 000 FCFA, incluant les frais d’inscription et le matériel de formation.

«Au mois de janvier, nous enverrons les experts qui vont faire un suivi sur le terrain. Ils feront des rapports pour qu’au mois de septembre 2018, nous ayons les 50 enfants qui vont constituer la première cuvée de l’ANAFOOT.» – Enow Ngachu

Les objectifs de l’ANAFOOT consistent à initier et encadrer des jeunes à la pratique du football de haut niveau. Ce programme accorde aussi beaucoup d’importance aux formateurs, qui vont eux aussi bénéficier de sessions pour renforcer leur enseignement théorique et pratique. Ainsi, à plus grande échelle, ANAFOOT a pour ambition de rehausser l’expertise nationale dans les métiers liés au football, notamment la recherche fondamentale et appliquée.

Article précédentDes chips de noix de coco
Article suivantAvec Houssaine Ichen, les handicapés peuvent eux aussi profiter du tourisme !