Apprendre à se contenter de ce que l’on a !

Crédit photo : Les pensées de Nicole

On dit très souvent que : l’être humain est un éternel insatisfait ! Cela pour dire qu’il y aura toujours ce petit quelque chose qu’il souhaiterait avoir, au point d’envier autrui, parce qu’il possède ce que lui n’a pas !

Et c’est là où j’ai envie de dire que nous devons toujours rendre grâce à Dieu : notre bienfaiteur, au lieu parfois de passer notre temps à nous plaindre ou souhaiter coûte que coûte à avoir ce que Abdou ou Rama possède.

 

 

On constate que cela commence dès le plus jeune âge, lorsqu’on prend par exemple le cas d’un enfant qui a un camarade dont les parents lui ont acheté la dernière PlayStation, ou qui lui offre tout ce dont il a envie. Ce qui n’est pas le cas justement de cet enfant, qui commencera dès lors à enquiquiner son père et sa mère afin qu’il lui achète la même chose.

m.PNG

C’est aussi un peu comme au lycée, il y a toujours ce fils à papa issu d’une famille aisée que beaucoup peuvent jalouser ou qui souvent éprouve un complexe d’infériorité à son égard, parce qu’il se rend chaque année à l’étranger pour des vacances et ne manque jamais de rien. Ce qui pourrait déclencher quelquefois la frustration chez certains de ses camarades.

Je pense qu’il faudrait très tôt faire comprendre à un enfant que dans la vie, on doit se contenter de ce que l’on a et en être fier : une valeur à lui inculquer impérativement !

On passe très souvent notre temps à nous plaindre, parce que nous sommes encore célibataires, ou du mariage, bref pour diverses raisons.

Seulement, rappelons-nous toujours quelle que soit notre situation, qu’il y a toujours d’autres personnes qui donneraient cher pour avoir ce que nous avons déjà, en particulier une bonne santé, un cadre de vie, mais surtout de quoi manger !

Pendant que certains passent leur temps à s’apitoyer pour ce qu’ils n’ont pas, d’autres sont atteints de maladies incurables ou confrontés à la famine.

m.PNG

Avant de se plaindre, rappelons-nous toujours que le paralysé donnerait tout ce qu’il a pour pouvoir marcher de nouveau, que l’aveugle ferait l’impossible pour recourir la vue, que la personne atteinte d’un cancer souhaiterait vivre plus longtemps.

p.PNG

Se lamenter de ne pas avoir assez de vêtements, de chaussures, ou un téléphone dernier cri demeure uniquement des futilités !

Je vous invite d’ailleurs à voir cet extrait vidéo que j’ai découvert récemment sur YouTube portant sur la thématique que j’ai abordée, et qui fait davantage réfléchir sur le sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=fORv-s_Ocrc

Vous savez pour moi : la plus belle richesse dans la vie, c’est avoir une famille qui nous aime, être en bonne santé, un toit où dormir et de quoi manger.

Ce qui rejoins ce que disait Lao Tseu (écrivain chinois) : «Savoir se contenter de ce que l’on a, c’est ça être riche».

Partenaire

Dakar, Sénégal
Passionnée d’écriture depuis l’adolescence et spontanée de nature, je ne mâche pas mes mots. C’est dans cette optique, que j’ai décidé de lancer mon blog : les Pensées de Nicole où dans chacun de mes articles, je fais part de mes ressentis sur la société et le monde à travers des thèmes très actuels