Oscar Ekponimo, le programmeur nigérian qui lutte contre la faim

En 2013, le Nigérian Oscar Ekponimo a créé l’application Chowberry. Le principe de celle-ci est simple : lutter contre la faim et le gaspillage alimentaire. Récompensé par le prix Rolex de l’esprit d’entreprise en 2016, le modeste projet bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance internationale.

Nourrir l’Afrique. Une ambition qui sonne parfois utopique, voire un brin prétentieuse. ONG, géants industriels ou encore milliardaires philanthropes, les aspirants à ce grand rêve ne manquent pas. Et pourtant, au Nigéria, le programmeur Oscar Ekponimo, âgé de 31 ans, a gagné ce pari auprès de sa communauté. En 2013, en créant l’application Chowberry, il s’attaque à deux maux qui frappent son pays : la faim et le gaspillage de la nourriture.

 

Plus précisément, derrière la création de cette application se cache en réalité un vécu personnel. En effet, alors qu’il n’était encore qu’un enfant, le jeune Ekponimo, benjamin d’une fratrie de cinq enfants, a lui-même souffert de la faim. À l’époque, son père avait souffert d’un violent AVC et ne pouvait donc plus travailler.

«Ce projet, j’y pense depuis très longtemps, notamment parce que j’ai souffert de la faim pendant mon enfance, à une période où mon père ne travaillait plus. C’était une expérience qui m’a affectée physiquement, mais aussi psychologiquement. Je me rappelle avoir dû plusieurs fois demander quelque chose à manger à mes amis à l’école. J’aimerais vraiment que personne n’ait à vivre ça.» – Oscar Ekponimo, interrogé par France 24

Utiliser Chowberry est simple. Il suffit de télécharger l’application ou de se rendre sur le site web. Une fois sur la plateforme, l’internaute est invité à rechercher les produits alimentaires désirés, puis à passer une commande auprès du magasin partenaire qui en dispose et enfin, à récupérer lesdits produits à l’aide d’un code unique. En d’autres termes, Oscar Ekponimo se fait l’intermédiaire entre les commerçants et les personnes qui ne peuvent se permettre que des produits à bas coût.

Ainsi, Chowberry travaille en étroite relation avec les magasins, en s’assurant qu’avec l’aide de l’application, ils mettent à jour les produits disponibles, les prix et les dates de péremption. Tout un travail qui nécessite des rappels constants et de nombreuses visites sur le terrain.

Sachant que le Nigéria compte parmi les pays en déficit alimentaire, selon le Programme alimentaire mondial (PAM), une initiative comme Chowberry redonne espoir et prouve que les Africains sont capables de développer des solutions innovantes pour contribuer au développement de leur continent. Pas étonnant donc qu’en 2016, le projet d’Oscar Ekponimo ait été récompensé du prix Rolex de l’esprit d’entreprise, d’une valeur de 46 000 euros.

«Quand je pense aux millions de personnes privées de nourriture qui comptent sur moi pour améliorer leur sort, je suis d’autant plus motivé à l’idée de faire de Chowberry un succès.» – Oscar Ekponimo

Redistribuer les denrées alimentaires aux plus démunis, c’est donc l’ambition qui anime Ekponimo. Certainement un clin d’œil et un hommage à tous ceux qui ont bien voulu un jour partager un goûter avec lui, il y a vingt ans.