Des lycéennes récompensées par le programme DigiGirlz à Rabat

Après une tournée nationale, en 2017, dans quelques villes du royaume, le programme DigiGirlz Morocco a récompensé hier à Rabat des lycéennes qui ont travaillé à développer des applications innovantes pour tâter le monde du digital, bien trop souvent réservé aux hommes.

Elles étaient 46, lundi soir, au Centre de formation et des rencontres nationales à Rabat lors d’une cérémonie organisée par l’Ambassade des États-Unis. Ces lycéennes ont été sélectionnées suite à la tournée « DigiGirlz Morocco », à laquelle ont pris part 160 jeunes filles, âgées de 15 à 18 ans, lors de quatre éditions à Kénitra, Tiznit, Errachidia et enfin Rabat.

« Devant un jury composé de représentants de Microsoft Maroc, et notre invitée, Emily Reid, une Américaine fondatrice du ‘Education at Girls Who Code’, elles ont présenté leur projet durant cinq minutes et indiqué comment l’implémenter dans leur communauté », explique au HuffPost Maroc, Safaa Ouchen, coordinatrice du projet au Maroc avec l’association Anoual. Cette année, la thématique tournait autour de l’éducation. « Les filles ont travaillé à des applications autour du système éducatif marocain et les problèmes qu’il rencontre. Elles ont proposé des solutions innovantes pour l’améliorer », ajoute-t-elle.

 

Poursuivez la lecture de cet article en cliquant sur le lien suivant : Des lycéennes récompensées par le programme DigiGirlz à Rabat