Au Cameroun, une start-up de charbon bio attend ses investisseurs

Kemit Ecology
Les déchets des marchés de Douala sont ramenés chez Kemit Ecology pour être transformés en charbon. Crédits : Josiane Kouagheu

Dans la banlieue de Douala, Kemit Ecology a produit 37,5 tonnes de charbon à partir de déchets des marchés de la ville. Elle espère passer bientôt à l’échelle industrielle.

Depuis trois ans, le promoteur de Kemit Ecology et son équipe sillonnent les marchés et les autres lieux de la capitale économique du Cameroun pour collecter des déchets biodégradables : cannes à sucre, peaux et rafles de maïs, épluchures de plantains et bananes, restes de rotins… « Ces ordures sont transformées en charbon 100 % bio. Un charbon qui respecte toutes les règles environnementales, ne pollue pas la nature et aide le Cameroun à sauver ses forêts », lâche avec fierté le jeune entrepreneur.

Les passants les observent avec curiosité. Vêtus de blouses bleues, Muller et Cédric ramassent des déchets de cannes à sucre entassés en bordure d’une route de New-Bell, un quartier populaire de Douala. Ils les reversent dans un tricycle. « C’est la sorcellerie ! A quoi peuvent servir ces déchets ? », demande à haute voix un jeune homme portant lunettes de soleil et jean destroy, sur le bord de la route. Gants rouges aux mains, Muller Tenkeu Nandou répond par un sourire.

Lire la suite sur Source: Au Cameroun, une start-up de charbon bio attend ses investisseurs