Bénédicte Mundele, promotrice de l’alimentation saine en République démocratique du Congo

PARTAGER

«La nourriture tropicale est bonne pour la santé». Tel est le leitmotiv de Bénédicte Mundele. À 24 ans, cette Congolaise a fondé l’entreprise «Surprise tropicale» pour conscientiser les populations de son pays et d’ailleurs sur les bienfaits de «consommer local».

Nommée parmi les jeunes les plus prometteurs du monde pour l’édition africaine de la WEF (World Economic Forum) en 2015, Bénédicte Mundele est une passionnée de l’alimentation tropicale. Plus qu’un désir latent, c’est une faim profonde que la jeune femme cherche à satisfaire au grand bonheur de ses compatriotes.

 

Sans tambour ni trompette, Mundele Bénédicte incarne le nouveau visage de l’entrepreneuriat agricole congolais. En créant la start-up «Surprise tropicale» en 2012, elle n’avait qu’une seule idée en tête : promouvoir l’alimentation saine. Et pour atteindre cet objectif, elle met le cap sur les produits locaux des forêts congolaises, car ces aliments sont indisponibles dans les rayons des supermarchés, alors qu’ils sont cultivés sur place.

Bénédicte tente alors d’accroître le rendement et les revenus des agriculteurs locaux par l’exploitation rationnelle des terres arables, en proposant un service de vente basé sur une commande en ligne de fruits, de légumes, de jus naturels, de chips et de recettes congolaises.

«Nos fruits et nos légumes récoltés ici sont transformés ailleurs et des conservateurs y sont souvent ajoutés pour être réimportés à des prix majorés, ce qui pénalise les Congolais.» – Bénédicte Mundele

Au-delà d’une simple initiative entrepreneuriale, Bénédicte lutte contre la malnutrition des Congolais. Le début difficile de ses activités n’a pas affaibli sa détermination. «L’obstacle majeur était de convaincre la clientèle dubitative de la qualité de nos produits», confie-t-elle. Et pour pallier ce manque d’engouement, elle dit avoir développé le goût du risque avec son équipe.

Avec l’avènement de la téléphonie mobile, Bénédicte, en fine stratège, s’allie avec les entreprises de télécommunication pour une meilleure visibilité de ses activités. L’entrepreneuse tient toutefois à ne pas faire déplacer le consommateur.

Un livreur de Suprise tropicale
http://stropicale.net

Grâce à des vélomoteurs, ses livreurs se déplacent de la «cité verte», située dans la banlieue kinoise, où siège Surprise Tropicale, jusqu’au centre de Kinshasa pour servir ses clients. Le paiement se fait après la livraison.

« Au début, nous nous étions inscrits dans une stratégie de take away de nos jus, chips, fruits et légumes, Mais aujourd’hui nous offrons à nos clients un service de livraison à domicile.» -Bénédicte Mundele

Diplômée en hôtellerie au lycée technique et professionnel Kimbondo, elle s’inscrit plus tard à la Fondation Kuvuna de son père pour avoir accès à des formations spécialisées en entrepreneuriat. Elle décroche ensuite un master en innovation alimentaire en Italie et obtient également un diplôme en communication à l’Université catholique du Congo.

Devenue une véritable vedette pour des milliers de jeunes Kinois, tout a commencé pour Bénédicte quand elle a compris, à 16 ans, qu’une alimentation saine et suffisante était possible pour tous.