En matière de cuisine, l’Afrique dispose de plusieurs atouts. En plus de produits frais qui invitent forcément à la dégustation, la cuisine du continent concocte 5 plats qui sont des incontournables de la marmite africaine. Découvrez les 5 assiettes africaines que tout le monde devrait goûter.

5Efo Riro : Nigéria

Ce plat est un classique de la cuisine nigériane. Cette soupe de légumes du Nigéria s’obtient après un mélange soigné d’épices et de légumes. Carottes, épinards, tomates, ajoutés à de la viande, offrent une sauce aussi appétissante que riche en fer. Servi avec le foufou d’igname, ce plat est un régal. Découvrez ici la recette.

Bon appétit! 

4Seswaa : Bostwana

Ce plat du Botswana est présent lors des grands événements du pays comme le mariage, le baptême… Il s’agit là d’un incontournable, consommé même lors de la fête de l’indépendance. Ce plat populaire, appelé Seswaa, est constitué d’une bouillie et de viande de bœuf pilée. Apprenez à faire du Seswaa ici.

Bon appétit! 

3Matapa : Mozambique

Le matapa est le nom mozambicain donné aux feuilles de manioc. Ces feuilles ont des vertus thérapeutiques et soignent l’ulcère. Pilées et cuites dans l’eau bouillante, les feuilles de matapa sont mélangées avec des crevettes roses ou grises ou des morceaux de bœuf ou de poulet. Le matapa est servi avec le riz ou des bananes vertes bouillies. Vous voulez essayer le matapa, c’est par ici.

Bon appétit! 

2Foutti Fognè : Guinée

«Ce plat de fonio, originaire du Fouta, se consomme en général les soirs. On dit que le futti est le repas des pauvres, car il ne contient ni viande ni poisson. De nos jours, il est bel et bien consommé dans les familles aisées, car il est succulent et bon pour la santé. Le plus, pour la femme active et pressée, est qu’il est rapide à faire.» -Présentation de guinee-gourmande.com

Bon appétit! 

1Le placali : Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, il n’y a pas une heure précise pour consommer le placali. Matin, midi et soir, c’est selon les envies. Le placali est préparé à partir de la pâte de manioc fermentée. Délayée dans de l’eau froide, elle est ensuite mise à cuire. La dégustation de ce plat peut se faire avec de la viande de boeuf, du machoiron fumé, de la carpe séchée ou des crevettes. Pour tout savoir du placali ivoirien, c’est ici.

Bon appétit!