Humour: Rafael Nadal le Boutef de Roland-Garros

Rafael Nadal
Rafael Nadal

Rafael Nadal soupçonné de se doper à la Bouteflikine: Trois ans après son dernier succès sur la terre battue parisienne, Rafael Nadal a décroché son 10e titre à Roland-Garros. 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2017 non ce n’est pas la liste des ramadans que les Algériens ont passé sous Boutef, mais bien les titres de Nadal à Roland Garros. Il en a tellement gagné qu’il peut confectionner 3 ou 4 services à eau Roland-Garros avec les coupes qu’on lui remet après chaque victoire, tranquille. En finale, l’Espagnol s’est montré impitoyable face à Stan Wawrinka, qu’il a écrasé en trois sets (6-2, 6-3, 6-1). Une victoire pour le moins suspecte compte tenu de l’âge avancé de Nadal. Ce qui a poussé les organisateurs du tournois à faire subir au décatuple champion un contrôle antidopage qui s’est révélé positif…

Rafael Nadal a été contrôlé positif à la Bouteflikine. Une substance dopante peu courante extraite et isolée en 2010 par le professeur Zaibet dans le but de permettre à Bouteflika d’enchaîner les mandats à l’infini. Le “taureau de Manacor” se serait dopé pendant 7 ans en s’injectant le lyophilisat de la bave de Bouteflika reconstituée dans de l’huile d’olive en intraveineuse. Ceci qui explique la longévité du président Algérien au pouvoir et par la même la série de victoires du tennisman espagnol à Roland-Garros. Rafael Nadal encourt une peine de suspension à vie.

Previous articleLes Mandela Washington Fellow à la BAD
Next article« Kigali est aujourd’hui une capitale totalement connectée à Internet »