Safari dans la région des Grands Lacs : le Kenya

Situé dans l’une des plus belles zones de l’Afrique, la région des Grands Lacs, le Kenya resplendit par la diversité de son panorama et son charme indescriptible. Telle une toile de maître, le pays expose sa beauté naturelle aux regards, divulguant des merveilles insoupçonnées. Son relief volcanique phénoménal est dû à la particularité de sa situation géographique, le pays étant campé sur la ligne de rencontre de la plaque africaine et de la plaque dite somalienne, au niveau de la faille nommée la vallée du rift. Les écoulements de lave provoqués par les chocs des plaques ont donné au pays son nom, lui laissant en héritage les magnifiques aspérités encore visibles aujourd’hui : le mont Elgon, le Menengai, le Longonot, le mont Kenya et le Kilimandjaro.

Le Kenya est composé de cinq grandes zones géographiques, qui possèdent toutes un paysage, une végétation et un climat particuliers.

 

La ceinture côtière se situe entre la Somalie et la Tanzanie sur environ 500 km. Bordée d’îles aux plages de sable fin et de récifs de corail, elle prend fin à l’embouchure de la Tana et de la Galana, dominée par le plateau central qui s’élève abruptement, s’ouvrant au désert et à la savane arborée.

Les hautes terres centrales sont situées de part et d’autre de la grande fosse du Rift. Cette région est située en altitude avec le massif des Aberdares, l’escarpement de Mau, les Cherangana Hills ainsi que le mont Kenya, qui culmine à 5199 mètres.

Image associée
Lac Turkana © http://www.magicalkenya.fr/

La vallée du Rif est une vaste fosse située au carrefour des plaques tectoniques africaine et somalienne, qui s’étend de la mer Rouge au Zambèze, traversant les hautes terres et poursuivant sa course sur toute la longueur du pays, depuis le lac Magadi au sud jusqu’au lac Turkana au nord. L’activité volcanique endémique a enrichi en soude les lacs Magadi, Bogoria, Elmenteita et Nakuru, dont les eaux sont particulièrement alcalines contrairement aux lacs Baringo, Naïvasha et Turkana.

La région ouest s’étend de la frontière avec l’Ouganda au niveau du mont Elgon, d’une hauteur de 4321m, jusqu’aux rives du lac Victoria. Le sol de cette région est particulièrement riche du fait de son climat pluvieux qui perdure toute l’année et fait office de grenier. Le lac Victoria se faufile par la faille de Kano sur une profondeur de 80 km, formant ainsi le golfe de Winam, au fond duquel se trouve la ville de Kisumu.

Le Nord et l’Est sont des régions de plaines, troublées seulement par des volcans, ainsi que par le lac Turkana. Un plateau aride s’étend de l’est du pays jusqu’au sud-est, au niveau de la plaine côtière, avec un relief parsemé d’inselbergs, ces collines isolées au milieu de plaines, notamment celles de Taïta Hills et Chyulu Hills. Ces deux régions couvrent plus de la moitié du territoire, alternant la brousse et le désert.

Résultat de recherche d'images pour "mont Kenya"
Le mont Kenya © https://www.adventurealternative.com

Mais le Kenya, c’est aussi une incroyable diversité faunique. En effet, le pays regroupe quasiment l’intégralité des espèces animales sauvages africaines, ce qui en fait la destination privilégiée des touristes curieux de découvrir l’Afrique sauvage. Les réserves naturelles du Kenya sont parmi les plus renommées d’Afrique et ont permis de populariser à travers le monde les safaris, ces voyages pittoresques à bord de l’incontournable Jeep, à travers la savane boisée, à la découverte des fauves et de leur mode de vie dans leur habitat naturel. Lions, rhinocéros, tigres, girafes, hippopotames, panthères, éléphants et autres reptiles évoluent ainsi nonchalamment sous les regards émerveillés de touristes du monde entier, en quête de dépaysement.

Le pays possède également une faune ornithologique unique au monde, représentée par des milliers d’espèces d’oiseaux exotiques, en plus d’une flore abondante, où se retrouvent des espèces rarissimes comme les acacias parasols, les acacias à tronc jaune, les euphorbes candélabres, les commiphores ou encore les surprenants arbres à saucisses.