Qui sont les Égyptiens ?

Pharaons d'Egypte Ⓒ https://www.bluewin.ch

On le sait, l’Égypte a offert à l’humanité de nombreuses pages de son histoire et surtout, elle a su conserver, des siècles durant, une suprématie, un prestige et une érudition hors du commun, et ce dans plusieurs domaines. Ce peuple, conquérant et valeureux, n’a pas toujours été celui dont nous avons tous entendu parler et que nous avons tenté d’imaginer à l’époque de sa gloire. Mais qui sont réellement les Égyptiens ?

Contrairement aux idées reçues, l’Égypte a été peuplée du sud au nord par le peuple Anou. Ce peuple venu de la région des Grands Lacs en Afrique australe, connu pour être le berceau de la civilisation humaine, s’est d’abord posé entre le Soudan actuel et le sud de l’Égypte. Ce sont les Anou qui progressivement vont descendre le Nil pour conquérir les territoires du nord extrême, le Delta. C’est pourquoi les Grands Lacs et l’Afrique australe étaient appelés «Ta Ntjer» par les Égyptiens, c’est-à-dire la «Terre sainte» ou la «Terre de Dieu».

 

Pendant 170 000 ans, les Anou vont construire l’Égypte, du sud vers le nord. Les mathématiques, l’écriture, l’agriculture, l’architecture, la religion, l’astronomie… toutes ces sciences ont été furtivement étudiées en Afrique noire avant de connaître un essor avec les Égyptiens. La civilisation égyptienne, très en avance sur son époque ne cesse de s’ouvrir et tous les moyens sont bons pour exacerber la curiosité et favoriser l’enseignement et la transmission du savoir. C’est un miracle pour l’époque et cela est d’une importance capitale pour l’histoire de l’Afrique et de l’humanité.

Résultat de recherche d'images pour "Naré Mari egypte"
Naré Mari, le 1er pharaon d’Égypte Ⓒ https://twitter.com

Les premiers pharaons ont régné sur le sud du pays pendant des milliers d’années. C’est un Soudanais noir du nom de Naré Mari qui va achever la conquête du delta du Nil, devenant le premier pharaon de la première dynastie de l’Égypte unifiée en 3300 av. J.-C.

Le nom que les Égyptiens anciens donnaient à leur territoire ainsi qu’au continent africain en dit long sur l’origine de ceux qui le peuplaient à ce moment. Ils utilisaient la racine «Kam/Kem», qui signifie charbonné, donc noir dans plusieurs langues africaines. Les différentes ethnies que l’on y retrouve aujourd’hui sont :

Les Égyptiens composent la majorité de la population, mais les Coptes prétendent qu’ils sont les vrais Égyptiens, ceux «d’avant la conquête arabe».

Les Nubiens revendiquent plus qu’une appartenance ethnique, mais aussi celle d’un peuple à part entière, qui a développé une culture et une civilisation propres. La Nubie a toujours été, depuis l’aube des temps, liée à l’Égypte.

Les Siwi, ethnie minoritaire, forment un peuple berbère. Ils ne se considèrent pas comme Égyptiens. Ils sont concentrés autour de l’oasis de Siwa, qu’ils considèrent comme leur terre.

Les Bédouins, composés de plusieurs tribus, sont répartis entre le Sinaï, les oasis du désert occidental et la côte méditerranéenne.

Article précédentMétiers – Recrutement en Afrique : Les profils les plus recherchés et les salaires
Article suivantMubarak Mukiya : un jeune entrepreneur kenyan bien de son temps