Quartiers Lointains fait escale à Dakar !

Logo du festival "Quartiers Lointains".

Ce samedi 16 décembre, Quartiers Lointains fait escale à Dakar. À l’institut français de Dakar, à partir de 18h30, un large programme de courts métrages vous y attend.

Quartiers Lointains est un programme itinérant qui propose le cinéma africain dans plusieurs territoires. Après New York, Paris, Gif-sur-Yvette, Lagos, Meylan, Échirolles, Yaoundé, Marseille, Grenoble et Bobigny, Claire Diao et ses collègues s’arrêtent à Dakar.

 

La projection comptera cinq courts métrages africains autour de la thématique de la justice. Les cinq productions viennent d’Égypte, du Rwanda, de Madagascar, de la Libye et d’Afrique du Sud.

C’est un questionnement que proposent les réalisateurs de ces productions : qu’est-ce que la justice ?

Si la réponse peut être interprétée de différentes manières, les cinéastes de cette saison 4 de Quartiers Lointains ont fouillé et mis à l’écran le caractère pluriel de la justice.

Ainsi, la justice professionnelle, qui crée une distance entre le patronat et les salariés est abordée, de même que celle qui se vit au quotidien dans une société qui met à l’écart les couches défavorisées ou encore la justice idéologique, qui conduit des groupes à vivre séparés d’autres communautés.

La journaliste franco-burkinabé Claire Diao, auteure de Double Vague, animera un débat à la suite de cette conférence.

The Aftermath of the Inauguration of the Public Toilet at Kilometer 375 de Omar El Zohairy. Fiction – Egypte -2014 – 18min

Un éternuement inopportun, lors de la pose officielle de la première pierre de nouvelles toilettes publiques, dégénère en cauchemar pour un banal fonctionnaire de l’État. Adaptation de la nouvelle La Mort d’un fonctionnaire, d’Anton Tchekhov.

Madama Esther de Luck Razanajaona. Fiction – Madagascar – 2013 – 15 min

Madame Esther, femme de ménage dans la cinquantaine, vient d’être licenciée. Sa promesse de ramener son petit-fils voir la mer ne tenant plus, elle accepte d’héberger des combats de coqs clandestins dans sa cour.

80 de Muhannad Lamin. Libye – 6min – 2012

80 suit un homme durant les deux jours les plus importants de sa vie : celui où il est emprisonné et celui où il s’échappe.

À Place For Myself de Marie-Clémentine Dusabejambo. Fiction – Rwanda – 20 min – 2016

Dans une école primaire quelconque arrive une fille albinos âgée de cinq ans, Elikia. À cause de la couleur de sa peau, ses camarades de classe s’aperçoivent que sa différence est plus un problème qu’un caractère particulier. Tandis que son voisinage la considère comme un stéréotype, sa mère la soutient. Ensemble, elles réagissent et élèvent leurs voix pour trouver leur propre place.

Kanye Kanye de Miklas Manneke. Fiction – Afrique du Sud – 2013 – 26 min

Une ville est séparée en deux camps opposés : les verts et les rouges. Mais un jeune homme, Thomas, tombe amoureux de Thandi, qui appartient au camp adverse.

Tout savoir sur le Festival Quartiers Lointains c’est par ici!