Niger : les Filles de Illighadad, des voix tombées du ciel

Illighadad
Les trois membres du groupe llhigadad. © François-Xavier Freland pour JA

Il y a encore un an, Les Filles de Illighadad chantaient dans la brousse, entre Tahoua et Agadez. Aujourd’hui, les trois musiciennes touarègues font la tournée des plus grands festivals européens.

 

Quoi de plus naturel, pour un groupe de musique issu d’un peuple nomade, que de vous donner rendez-vous dans un aéroport ? Dans le hall, Les Filles de Illighadad sont assises à côté de leurs instruments, attendant patiemment leur vol pour Casablanca, avant de prendre leur correspondance pour le Portugal, où elles sont attendues au Festival islamique de Mértola.

 

« De Niamey vers le monde », vante l’affiche lumineuse d’une compagnie aérienne juste au-dessus d’elles. Ces trois jeunes filles d’à peine plus de 20 ans partent en tournée européenne pour la troisième fois depuis novembre 2016. En avril 2017, elles étaient invitées au Printemps de Bourges, en France, où elles ont fait le tour des radios. En quelques mois, elles ont déjà parcouru toute l’Europe, en avion ou en voiture : Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Suisse…

Pour lire la suite: Niger : les Filles de Illighadad, des voix tombées du ciel