Maroc : pays d’une grande diversité culturelle et folklorique

Femmes berbères Ⓒ http://nzatvafrica.com

Le Maroc est réputé pour être un pays de partage et de rencontres, mais aussi pour sa grande diversité de communautés. Les ethnies qui peuplent le royaume chérifien sont issues de plusieurs horizons et sont aussi à l’origine d’une grande diversité culturelle et folklorique. Mais qui sont les habitants du Maroc ?

Le Maroc a une position idéale entre l’Afrique et l’Europe ce qui fait de lui un point de retrouvailles de diverses cultures. Il a cependant été peuplé dès la préhistoire par des Berbères dont les origines sont très controversées. En effet, ce peuple serait pour certain né en Afrique du Nord et descendants d’une ethnie autochtone tandis que pour d’autres, ils seraient venus des contrées bordant la mer méditerranée. Les Berbères restent cependant l’ethnie principale au nord de l’Afrique et il en est de même pour le Maroc où l’on retrouve la plus grande communauté de ce peuple installé en milieu rural dans le sud du pays. Les dialectes berbères qui, pour beaucoup, ont évolué au fil des siècles sont aussi parlés en Egypte, en Tunisie, en Algérie, ou encore en Mauritanie. L’ethnie berbère est constituée d’une trentaine de sous-groupes dans tout le Maghreb (dont les Kabyles et les Touaregs).

Image associée
Les Imazighen (singulier Amazigh) Ⓒ http://paris-marrakech.com

Les Berbères du Maroc peuvent être divisés en trois groupes principaux. Les Masmouda vivent dans le Rif, le Haut Atlas et l’Anti-Atlas, et parlent le dialecte chleuh. Les Sanhaja vivent dans le Sud, le Tafilalet, mais aussi le Moyen Atlas et le Rif méditerranéen et parlent le tamazight. Enfin, les derniers arrivés historiquement, les Zénètes, se trouvent dans l’Est du Maroc et dans le Moyen Atlas autour de Meknès, et parlent le znatiya. Influencés par l’arrivée des Arabes, les Berbères se sont convertis à l’islam, mais la culture berbère demeure fortement présente et certains Berbères revendiquent avec acharnement leur authenticité et se différencient des Arabes par un attachement profond à leurs traditions séculaires ainsi qu’à leurs coutumes.

Les origines ethniques des Arabes sont diverses même si géographiquement sont issus de la péninsule Arabique. Ce peuple vivant dans le désert s’est installé par vagues migratoires successives à partir du VIIe siècle, fuyant les persécutions du calife de Bagdad. Leur guide, Idriss, fonda par la suite le premier véritable royaume unifié du Maroc et fera de Fès sa capitale.

Les Sahraouis sont une partie du peuple arabe vivant essentiellement dans le Sud du Maroc, ils possèdent leur propre culture et leur propre langue, l’hassanya, proche de l’arabe classique et également parlée en Mauritanie.

Les Morisques sont des musulmans convertis au XVIe siècle et originaires d’Espagne. Ils ont conservé dans les médinas traditionnelles du Maroc une part importante de la civilisation andalouse.

Résultat de recherche d'images pour "Haratines maroc"

Les Haratines sont les « Noirs » du Maroc. Ils seraient des descendants des populations préhistoriques du Sahara qui, lors de son assèchement, seraient venus chercher refuge vers le nord. D’autres Noirs sont des descendants d’anciens esclaves subsahariens de l’Empire Songhaï qui ont légué la culture gnaouia avec son patrimoine artistique et mystique. Ils sont regroupés dans les villes et le Sud du pays. Les Haratines sont un peuple qui souffre beaucoup du racisme au Maroc malgré qu’il en soit l’un des plus anciens occupants.