Concert du 28 décembre à Dakar: une rencontre des fils du continent

Le 28 décembre, Dakar accueille le plus grand show de l’année. Un concert inédit au monument de la Renaissance africaine avec deux grandes stars de la musique urbaine de France: MHD et Aya Nakamura. Et ce n’est pas tout. Pour lancer ce concert inédit, les organisateurs ont peaufiné un riche programme. La crème du hip-hop sénégalais sera présente sur le podium du monument de la Renaissance. Un cocktail exceptionnel qui inclura musique, danse et humour. Bienvenue dans les coulisses.

2=1 ! Si cette opération vous parait surréaliste, venez en voir la preuve le 28 décembre. Deux pointures de la scène hip-hop pour le même concert ! Qui dit mieux ? Dakar assure un show exceptionnel au monument de la Renaissance. Aya Nakamura viendra faire une heure de concert avec des morceaux planétaires comme : Oumou Sangaré, Comportement, Angela… et MHD, fidèle à ses habitudes, promet une ambiance de feu au rythme de ses chansons phares : Fais le mouv’, Roger Milla ou encore A Kele Nta. Deux heures de pur bonheur où la voix tendre de Aya Nakamura précédera les rythmes endiablés de l’Afrotap de MHD.

La programmation de ce concert a des parfums de rencontre. Les organisateurs, Diamond Évent et Baatine Agency, ont décidé de rassembler des artistes français d’origine africaine avec leurs frères du continent.

 

Avant de lancer Aya Nakamura puis MHD, le public aura ainsi droit à des prestations d’artistes locaux. C’est une des rares fois où des rappeurs et chanteurs aussi talentueux que Canabasse, Omzo Dollar, Nitdoff et Abiba vont partager la même scène.

Omzo Dollar : un artiste accompli

© Page Facebook officielle de Omzo Dollar

Omzo Dollar est une pointure respectée du hip-hop. Il a récemment reçu le prix du meilleur artiste sénégalais lors des derniers Galsen Hip Hop Awards. Avec un timbre de voix unique, Omzo Dollars est un rappeur qui livre des textes très riches. Son rap donne une grande importance à l’écriture et offre une poésie rythmique, avec des images de la réalité sénégalaise. L’artiste fait également dans un ego-trip bien subtil accompagné de sonorités qui font naturellement bouger.

Canabasse : un as du rap

© Groupe ISM

Son image, Canabasse l’a travaillé au fil des années. Dans l’esprit des Sénégalais, il est un as du rap. Cet artiste incarne une classe qui le place désormais dans le cercle des rappeurs VIP du pays. Sur le plan artistique, Canabasse a fini de faire ses preuves. Fruit de plusieurs influences, il a pu offrir un produit qui plaît aux mélomanes. Malgré le côté bling-bling qui caractérise ses vidéos, l’artiste présente une musique qui met en avant la vie quotidienne du sénégalais.

Nitdoff : un rap puissant

Depuis son image de gangster dans RDDR (un des titres dans l’album Sunugal en 2013), Nitdoff s’est affirmé comme une des voix du rap hardcore. Avec un ego-trip assumé, le rappeur enchaîne les rimes et les punchlines dans le but de conscientiser la jeunesse de son pays. On reconnaît sa musique par l’utilisation des instruments lourds. Un style fortement apprécié par son public.

Abiba : une voix universelle

N’essayez pas de classer cette jeune voix dans la mouvance hip-hop. Abiba est la sensation du moment et elle détient une voix sensationnelle qui lui permet d’emprunter tous les registres. Tantôt douce tantôt puissante, sa voix est unique dans la musique urbaine sénégalaise. Abiba sera parmi les artistes qui feront la première partie du concert du 28 décembre.

Dans le souci de connecter davantage le public, l’organisation sert une dose d’humour avec la prestation de l’humoriste Noah Lunsi. Si suivre cet afro-descendant sur les réseaux sociaux est un plaisir, le voir sur l’esplanade du monument de la renaissance sera un pur régal. Avec un humour empreint d’expressions, de répliques et de punchlines piquantes, Noah Lunsi aborde tout ce qui chatouille: la religion, les relations homme-femme, l’amour, le sexe…

Venez vivre une fin d’année exceptionnelle le 28 décembre au monument de la Renaissance. Un concert inédit vous y attend, avec des artistes confirmés qui ont en commun la musique, mais aussi l’Afrique.

Si vous n’avez pas encore vos billets pour ce concert inédit, c’est par ici

Previous articleÔ Petit Club Africain : un restaurant cosy et authentique à Puteaux !
Next articleAbidjan : Cinq promoteurs d’Art à découvrir