A l’Université du Connecticut, « Je suis Afrique » célèbre l’héritage culturel de chacun

© (Patrycja Jerzak/The Daily Campus)

Lancé par l’Association des Etudiants Africains de l’Université du Connecticut, dans le nord-est des États-Unis, le spectacle culturel « Je suis Afrique » vise à présenter, promouvoir et partager avec toute la communauté estudiantine la culture de chacun.

« Je suis Afrique » s’est déroulé le dimanche 18 février dernier. Une date qui n’a pas été choisie au hasard par les étudiants africains de l’Université du Connecticut (UConn), sachant que le mois de février correspond au ‘Black History Month ». Il s’agit d’un mois dédié aux exploits et surtout à la contribution des Afro-Américains à l’histoire des Etats-Unis. Notons qu’il est également célébré au Canada et en Angleterre, les mois choisis étant différents.

 

A UConn, le week-end a donc été plutôt festif. Musique, performances, défilés de mode et de drapeaux ont été au programme.

« Je pense qu’ils veulent faire vibrer chacun d’entre nous grâce à la culture africaine. C’est un moyen de promouvoir la culture ». – Fatou Lock, président de l’Association des Etudiants africains de UConn

Le défilé de mode a tout particulièrement retenu l’attention des spectateurs. Avec les créations de Heritage Links, Mizizi, So Cakes ou encore Obioma, chacune des tenues présentées traduisait une inspiration purement africaine. Tee-shirts, robes, vestes ou encore maillots de bain, il y en avait pour tous les goûts.

Par ailleurs, les prestations de danse ont réussi à faire voyager les spectateurs sans qu’ils ne bougent de leurs sièges. En effet, à l’aide d’une carte en arrière-plan, sur laquelle était dessinée une ligne allant du Connecticut au Nigéria, en passant par l’Ouganda, le Cap-Vert, le Mozambique, Madagascar ou encore le Ghana, plusieurs étudiants se sont relayés sur la scène, pour esquisser des pas de danse tantôt surprenants tantôt familiers.

L’évènement a été très apprécié par la communauté estudiantine de l’université UConn qui a, par cette occasion, pu se familiariser davantage et célébrer la richesse culturelle du continent africain grâce à la créativité de ses ressortissants.