Artisanat swazi : un secret bien gardé

Le Swaziland est un pays très ancré dans la culture et la tradition ancestrale. Les Swazis, artistes dans l’âme et reconnus pour leurs œuvres artisanales originales, ont un don particulier pour la sculpture, la confection de bijoux, mais surtout le verre, dont le secret de fabrication est jalousement gardé.

La sculpture est un élément important de la culture swazie, qu’elle soit en bois ou en stéatite, une sorte de roche tendre faite de talc. Les objets sculptés sont des masques, des figurines animales ou humaines, des pendentifs aux motifs tribaux ou encore des objets du quotidien, qui sont reproduits et commercialisés dans les marchés.

 

Les bijoux traditionnels du Swaziland sont faits de perles. Portés autour du cou ou des reins, ils ornent souvent le corps des jeunes filles lors de la fameuse cérémonie de la danse des roseaux. Les plus précieux sont fabriqués en verre, sous forme de bracelets, de colliers et autres accessoires ethniques, prisés tant par les femmes que par les hommes (l’un des accessoires de la tenue masculine traditionnelle swazie est composé d’un collier aux couleurs du drapeau national).

Résultat de recherche d'images pour "bougies swaziland"
Fabrication de bougies artisanales de la vallée de Malkerns Ⓒ http://livre.images.free.fr

Les bougies artisanales de la vallée de Malkerns sont également très réputées. Il est possible de visiter le centre artisanal, le «Swazi candle», où les artisans confectionnent à base de cire colorée divers objets représentant généralement des animaux… La technique paraît simple, mais le processus de fabrication demeure entouré de mystère. L’artisan utilise de la cire blanche, ramollie dans une bassine d’eau, sur laquelle il plaque des morceaux de cire colorée, plus dure. Cette cire colorée constituera l’enveloppe de la bougie et ne fondra pas. Puis il lui donne la forme voulue, malaxant la cire entre les doigts et s’aidant d’une baguette de bois pour les détails les plus fins…

Image associée
Tissu traditionnel swazi Ⓒ http://fr.africanews.com/

C’est à Pigg’s Peak, au nord-ouest du pays, que Coral Stephens a mis en place un atelier de tissage, il y a plus de 60 ans, au profit des femmes de la localité. Cet atelier produit une gamme de tissus fins, tissés à la main et qui sont vendus dans le monde entier. La technique du batik est également très populaire au Swaziland. Les motifs imprimés sur étoffes à base de teinture et de cire fondue sont très appréciés. Les créations sont déclinées sous plusieurs modèles, depuis le foulard et le pagne jusqu’aux coussins et accessoires! On y trouve également les fameux objets en pierre de savon, une pierre assez tendre pour être façonnée facilement avec des outils simples (machette, couteau) et qui est ensuite polie avec du papier de verre à l’eau. Si la pierre garde souvent sa couleur grise, elle peut aussi être peinte.

L’artisanat swazi est particulièrement riche, bien que peu exporté. Il gagne à être connu, d’autant plus que les artisans greffent une touche de modernité à l’art traditionnel, ce qui donne des objets uniques.

Article précédentDiawara, petit paradis niché à l’est du Sénégal
Article suivantFresh’it : le frigo marocain qui fonctionne sans électricité