Architecture : l’Afrique se distingue aux Global LafargeHolcim Awards

Deux projets au Niger et au Ghana ont été récompensés lors de la cinquième édition du plus grand concours d’architecture durable au monde.

Pour la première fois, trois projets menés par des femmes au Mexique, au Niger et aux États-Unis ont remporté les Global LafargeHolcim Awards 2018 pour la construction durable du cimentier franco-suisse LafargeHolcim, dont la fondation est l’initiatrice du concours. « Bien que ce point n’ait pas été pris en compte pendant l’examen des dossiers, le jury était ravi de constater la part importante et le succès des femmes dans les LafargeHolcim Awards », a précisé le président du jury, l’architecte chilien Alejandro Aravena, qui a confirmé la forte participation et le taux de réussite élevé des architectes professionnelles ou étudiantes dans ce concours.

 

Le prix d’argent a honoré le projet « Legacy Restored », un complexe à la fois religieux et laïc au Niger associant une nouvelle mosquée et un centre communautaire, tout en revisitant l’architecture traditionnelle. Les architectes Mariam Kamara et Yasaman Esmaili ont imaginé un espace citoyen ouvert aux habitants du village de Dandaji dans la région de Tahoua, favorisant ainsi l’éducation des femmes et leur présence au sein de la communauté. Ce projet qui met en lumière l’artisanat local, les techniques de construction traditionnelles et les matériaux produits sur place a grandement impressionné le jury comme l’indique Alejandro Aravena : « L’utilisation de l’architecture comme instrument pour rétablir la dignité des communautés rurales fragiles et dépeuplées par l’exode rural a été l’une des principales motivations qui ont présidé à l’attribution du prix d’argent au projet du Niger. »

Poursuivre la lecture de l’article ici: Architecture : l’Afrique se distingue aux Global LafargeHolcim Awards

Previous articleMaroc : un rendement record pour la campagne céréalière
Next articleLe Popo Carnaval : Ambiance et signification