Musique

      Le rappeur gabonais Don’zer, « le goudronnier » est à Dakar

      La nouvelle icône de la culture urbaine gabonaise, Don’zer, est à Dakar. Invité dans le cadre d’un événement de la diaspora pour promouvoir l’art gabonais...

      Moona, la dame de fer d’un hip-hop social

      Pluriculturelle et multiartistique, Moona pose sa musique sur un fond teinté de thématiques sociales axées sur les faits humains. La jeune rappeuse est une...

      MHD à Dakar le 28 décembre : une puissance dans le mouv’

      MHD, le prince de l’Afro Trap, enchaîne les tournées sur la scène internationale. En cette fin d’année, il a choisi de faire escale à...

      Gentleman 2.0 : un hymne à la femme signé Dadju

      Dadju, artiste français d’origine congolaise, fait sensation. Il sait toucher la corde sensible de chaque mélomane. Le jeune garçon, qui a baigné dans l’institut...

      L’incroyable parcours de DJ Arafat en huit dates

      Surnommé «Le Roi du coupé décalé», DJ Arafat a popularisé la musique et la danse ivoiriennes sur la scène internationale. Considéré comme l’un des...

      Découvrez l’album burkinabé nominé aux Grammy Awards 2018

      Prévue le 28 janvier 2018, la 60e édition des Grammy Awards, la plus prestigieuse cérémonie de récompenses de la scène musicale, se tiendra au Madison...

      Ibaaku, la nouvelle sensation afro-électro

      Fantomatique et exaltant, découvrez @Ibaaku le phénomène musical afro-electro.🎤🎸👨🎤 #happyinafrica #kebetu #alienCartoon

      MHD et Aya Nakamura à Dakar, le 28 décembre!

      Hey Dakar! Voici LE concert à ne pas rater en décembre: MHD et Aya Nakamura ! 🎤 🎶 @OfficialMHD @Ayanakamuraa93 @DiamondEventDakar #happyinafrica #kebetu #dakarcestlapuissance
      Chanteuse_caylah

      Concours – La grande bataille des slameurs fait son retour

      Le Slam National, événement phare pour tous les inconditionnels du slam de la Grande île, rempile dans la ville des Mille  avec une 8e édition de grande envergure. C’est parti pour toute une semaine de festivités en ode à cette forme de poésie contemporaine qu’est le slam. Toujours aussi conviviale et affichant une fraternité exemplaire de la part de ses participants, la huitième édition du Slam National est fin prête pour émerveiller avec ses mots, ses vers et ses rimes à foison. Un festival à part entière, l’événement gagne une fois encore en envergure, grâce à une programmation riche en rencontres, en ateliers et en spectacles, le tout sur fond d’un tournoi fédérateur. Au total, ils sont une bonne vingtaine de slameurs, originaires des quatre coins de la Grande île, à se retrouver dans la capitale le temps de ce Slam National du 2 au 9 décembre.   Outre Antananarivo, on retrouve pour le tournoi, les sélections de Toliara, Fianarantsoa, Mahajanga, Toamasina et Antsiranana, mais également celles de la ville d’Antsirabe et de Taolagnaro qui rejoignent l’aventure. Pléiade d’invités De plus, le Slam National tient à confirmer son statut de festival international par le biais de ses prestigieux invités internationaux. Cette année, on retrouve ainsi l’Allemande Léonie Warnke, la Belge Nadine Baboy, la Comorienne Nounouria Tadjiri, la Gabonaise Nanda La Gaboma et le Suisse Narcisse qui officie également comme parrain du festival, cette année.  Ce sont tous des slameurs de renom et dont le talent transcende la scène artistique internationale. Gianni Andriarimino dit Dadilahy, président de Madagaslam, initiateur du festival affirme « Avec l’Institut français de Madagascar, co-organisateur de longue date du festival ainsi que nos innombrables partenaires, nous tenons à proposer tout ce qui enchanterait le public. D’autant plus que, pour cette édition, nous avons les meilleurs slameurs du pays dans la capitale ». Le programme L’ouverture officielle du festival aura lieu demain à 16 heures à l’Institut français de Madagascar (IFM) Analakely. Le lendemain à 10 heures, des retrouvailles plus conviviales intitulées « Slam family », entre les participants, auront lieu à l’hôtel Tana-Jacaranda Antsahamanitra. Le 4 décembre, l’IFM Analakely accueille à 10 heures, un atelier d’écriture avec l’équipe de Madagaslam, suivi à 16 heures, d’une séance de coaching intitulé « Slam mastering » avec les invités internationaux. Le « Slam ONG » aura lieu le 5 décembre avec les jeunes mères précoces de l’ONG « Aina-Enfance et avenir ». S’ensuit à 16 heures, le premier tour éliminatoire du tournoi au Cercle Germano-Malgache. Le 6 décembre, le festival arpentera les rues de la ville des Mille avec « Slam en mouvement » qui débute à Ambohijatovo à 10 heures. Le7 décembre, la deuxième éliminatoire du tournoi aura lieu à 14 heures au Kudéta Carlton Anosy. Le lendemain, il rejoint le public universitaire pour le « Slam à l’U » à l’université d’Antananarivo. Le même jour à 16 heures, l’IFM accueille « Intersection », un grand spectacle poétique avec les invités internationaux. Le 9 décembre à l’IFM Analakely se tiendra la grande finale du tournoi Slam National, que ce soit en groupe ou en individuel. Source : Concours – La grande bataille des slameurs fait son retour
      Elida Almeida sur la scène du Théâtre national Mohammed V

      Maroc: rideau sur Visa for music 2017

      Cette édition aura réuni plus de 1200 professionnels autour d’ateliers, de conférences, de rencontres professionnelles, mais surtout de musique. Le rendez-vous est pris pour...

      Instagram

      A LIRE AUSSI