Textiles : l’Afrique de l’Est pour une industrie locale d’envergure

Textiles
Le gouvernement rwandais a augmenté les taxes sur les importations de tissus d'occasion pour stimuler la production locale. © T. Kisambira

L’Afrique de l’Est pourra bientôt dire adieu aux vêtements, chaussures et autres accessoires bon marché et de mauvaise qualité qui inondent ses marchés ! Et voir ainsi améliorer son offre textile d’ici à 2019. C’est dans ce sens qu’elle a décidé d’exonérer pour une durée de trois ans les fabricants de produits textiles, de droits de douane et de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sur les importations d’équipements de fabrication et d’accessoires qu’on ne trouve pas dans la région. Objectif : stimuler la croissance de l’industrie textile et manufacturière dans la zone de commerce qui réunit le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi.

 

Potentiel

« La région EAC a le potentiel de devenir un acteur majeur de la production et du commerce régional des produits coton, textiles et habillement. Son potentiel est estimé à 3 milliards de dollars d’ici à 2025 », affirment les auteurs du rapport de travail des dirigeants de la zone.

Lire la suite. Source: Textiles : l’Afrique de l’Est pour une industrie locale d’envergure