Strive Masiyiwa, l’entrepreneur qui veut rapprocher l’Afrique et l’Amérique

Strive Masiyiwa
- Strive Masiyiwa, (Credit Image: © Ringo Chiu/ZUMAPRESS.com)

Rencontre avec le milliardaire zimbabwéen qui a monté un « Erasmus » pour former de jeunes Américains au sein de sociétés africaines.

Que fera donc le futur occupant de la Maison Blanche, Donald Trump, des initiatives soutenues par l’actuel président Barack Obama pour dynamiser l’entrepreneuriat en Afrique ? La question risque de se poser en 2017 en ce qui concerne l’African Business Fellowship, une initiative venue d’Afrique avec l’appui du président Obama et qui consiste à placer pendant six mois des jeunes talents américains en début de carrière dans des entreprises africaines en forte croissance. Une sorte d’Erasmus en entreprise, entre les Etats-Unis et l’Afrique.

 

C’est un entrepreneur, le milliardaire zimbabwéen Strive Masiyiwa, qui a conçu en 2015 ce programme comme une contrepartie africaine à l’initiative Young African Leaders (YALI) lancée en 2010 par Barack Obama et qui a vu à des milliers de jeunes Africains se former à l’entrepreneuriat et au leadership dans vingt universités américaines.