Photovoltaïca 2018 : l’Afrique parle énergie solaire à Marrakech

photovoltaica.ma

Du 13 au 15 février 2018 s’est tenue la troisième édition de Photovoltaïca, à Marrakech, au Maroc. Cette rencontre veut capitaliser l’action africaine dans les énergies renouvelables, la production et le transport d’énergie, et aussi la protection de l’environnement.

Avec plus de 700 acteurs institutionnels et privés (groupe d’experts, professionnels, investisseurs) du secteur des énergies renouvelables, Photovoltaïca est une plateforme internationale d’échanges et de partage.

 

L’ampleur des attentes a suscité un virement conceptuel dans l’organisation de l’événement selon Bouchra GRANA, directrice de Gracom Group, l’agence qui a initié l’idée. Ainsi, pour cette nouvelle édition, Photovoltaïca s’est présentée sous la forme d’un congrès et non plus un salon.

Les ateliers ont porté sur « les perspectives de développement des énergies renouvelables notamment solaires en Afrique », « la place du solaire dans les politiques solaires dans le monde et en Afrique », «le financement des projets de l’énergie solaire en Afrique» et « le développement de la technologie de stockage et des réseaux intelligents, un levier pour un développement meilleur de l’énergie solaire ».

Photovoltaïca s’est montrée alors comme l’occasion idéale de développer les relations de coopération et de saisir les opportunités d’investissement sur le continent.

Article précédentLe public africain accueille Black Panther avec enthousiasme
Article suivantÉgypte : le champ gazier Zohr rapportera 4 milliards de dollars d’ici fin 2019