L’Egypte veut doubler sa production de gaz naturel d’ici 2020

Gaz naturel
Crédits photo: GEA

Avec ses trois grands gisements découverts récemment (Zohr, North Alexandria et Nooros), l’Egypte envisage de multiplier par deux sa production actuelle de gaz naturel d’ici les trois prochaines années. C’est ce qu’a fait savoir dans un communiqué retraçant les prévisions de production à court terme, le ministre égyptien du pétrole, Tarek El-Molla.

Progressivement, ces réserves permettront d’augmenter les niveaux de production actuels de 50% en 2018 et de 100% en 2020. « Ce sont des projets importants qui augmenteront notre production de gaz naturel et contribueront à l’autosuffisance vis-à-vis du gaz naturel déjà, dès la fin de 2018. », a précisé le ministre.

 

En 2016, la production nationale était de 4,4 milliards de pieds cubes par jour. Cette année, elle est passée à 5,1 milliards de pieds cubes par jour, grâce à la mise en production par BP de la première phase de développement du projet North Alexandria, en mai dernier.

Le Zohr qui représente la plus grande découverte de gaz naturel dans la Méditerranée, démarrera sa phase de production en fin d’année. A ce niveau, la taille des gisements est de 32 Tcf. Quant à Nooros, il est entré en service en juillet 2016 et produit actuellement 1 milliard de pieds cubes de gaz par jour.

Ensemble, ces trois projets généreront 4,9 milliards de pieds cubes par jour, dès 2019, indique le document officiel.

Source: L’Egypte veut doubler sa production de gaz naturel d’ici 2020  

Previous articleAu Cameroun, une start-up de charbon bio attend ses investisseurs
Next articleMaroc : la 16ème édition du « Festival des plages Maroc Telecom » lancée