L’Algérie investit pour relancer le tourisme

PARTAGER
Tourisme
Crédit photo: Algerie-Eco

Le gouvernement algérien a décidé d’injecter 172 milliards de dinars dans le secteur touristique du sud du pays. Cette enveloppe servira à la construction d’infrastructures et à la création d’emplois dans le domaine.

En superficie, l’Algérie est le plus grand pays africain et le 10e dans le monde. Son potentiel naturel est un grand atout pour son secteur touristique. Malheureusement, ce dernier contribue très faiblement au PIB du pays. Pour y remédier, le gouvernement compte investir dans le sud du pays.

 

Ce projet de relance du secteur touristique prévoit la construction de 163 hôtels, de 2 à 4 étoiles, et de 74 motels, pour une capacité totale de 49 000 lits. À cela s’ajoute la construction de 21 résidences et la création de 22 villages touristiques et de 15 stations thermales. La mise en place de ce projet devrait créer près de 19 000 emplois.

Des zones d’expansion touristique seront aménagées, dont 23 dans la région sud du pays, pour une superficie globale de 9728 hectares. Selon le directeur de l’aménagement touristique au ministère, Abdelhamid Terguini, des plans d’aménagement de 11 sites sont déjà en cours d’élaboration.

Pour que cette opération soit un succès, la réalisation de ces infrastructures touristiques sera soutenue par une campagne de communication, dont l’objectif sera de mettre en valeur le potentiel du sud de l’Algérie, afin d’attirer plus de touristes sur le territoire.

En ce qui concerne les problèmes liés au visa, des dispositions ont été prises pour permettre aux touristes étrangers d’en obtenir un dans un délai de 48 heures.