La réponse tech de l’Afrique au défi agricole

Agriculture
© Autre presse par DR Un champ de maïs

L’Afrique dispose d’immenses richesses agricoles non exploitées. Face aux contraintes locales, l’agriculture ne pourra pleinement se développer sans l’aide de nouvelles solutions techniques adaptées.

Ce n’est plus une surprise. En 2050, notre planète comptera 9 milliards d’habitants, et autant de bouches à nourrir. D’après la FAO, la consommation mondiale devrait augmenter de 70 % dans la même période. Et pourtant, nous continuons à gâcher plus d’un tiers de notre production entre les champs et nos assiettes (mauvaises récoltes, aléas des transports, gaspillage).

La responsabilité africaine

Au milieu de tous ces chiffres, l’Afrique possède aujourd’hui plus de 60 % des terres arables non exploitées. Elle semble alors être la plus à même de devenir le prochain “grenier du monde”. Cette perspective ne saurait néanmoins se concevoir sans de profondes restructurations du secteur : l’agriculture représente en effet 65 % des emplois africains, mais seulement 15 % du PIB du continent. Par ailleurs, 80 % des exploitations sont de petite taille.

Pour lire la suite: https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-166744-la-reponse-tech-de-lafrique-au-defi-agricole-2067647.php

Article précédentGrandes écoles: ils ont choisi l’Afrique
Article suivant11,6 milliards de la BAD pour l’aménagement de terres au Burkina Faso