La Guinée, plus grand producteur de bauxite!

Une mine de bauxite exploitée par la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) près de Boke, en Guinée, le 8 septembre 2015.Bloomberg

La Guinée sera le plus grand producteur de bauxite au monde en 2018! Cette performance pourrait être atteinte avec la coopération entre l’Alliance minière responsable (ARM) et la Société Minière de Boké (SMB). Une entente qui poussera la Guinée à dépasser le seuil de production de 50 millions de tonnes d’ici le début de l’année 2018.

La société ARM vient d’obtenir son permis d’exploitation du complexe minier de Boké. Il s’agit d’une grande opération qui regroupe plusieurs entités. La Société Minière de Boké (SMB) est un consortium constitué de l’entreprise de logistique à capitaux français UMS International, de l’armateur singapourien Winning Group et du producteur chinois d’aluminium Shandong Weigia.

 

Cette alliance entre multinationales donne à la Guinée une puissance de production très élevée. L’AMR et la SMB réunie permettent à la Guinée de rapporter 50 millions de tonnes de bauxite en 2018. Résultat : la Guinée intégrera de facto le trio des producteurs mondiaux de bauxite.

Cette dualité est en effet une stratégie qui relève du business intelligence : rapprocher l’AMR et la SMB, c’est une méthode pour mettre en synergie un spécialiste de l’exploitation minière et un professionnel de la logistique. L’exercice permettra au site de Boké de produire entre 6 et 10 millions de tonnes de bauxite en 2018. Pas de temps à perdre, selon les exploitants cités par La Tribune Afrique : «Les premiers chargements de minerais auraient déjà quitté la zone pour rejoindre le port fluvial de Dapilon où ils seront stockés jusqu’à leur date d’exploitation, prévue pour janvier 2018».

«Aujourd’hui, le contexte sur les marchés internationaux pour la bauxite est plus que jamais favorable, avec une demande chinoise en constante augmentation et un essoufflement des autres pays producteurs, notamment en Asie du Sud-Est. Nous faisons le pari avec AMR qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la Guinée et nous sommes fiers de contribuer à la montée en puissance comme l’une des pièces maîtresses du marché de la bauxite au niveau mondial.» – Romain Girbal, président d’AMR, cité par la Tribune Afrique

En effet, le gouvernement d’Alpha Condé a entamé depuis 2011 des réformes pour rendre le secteur minier plus attractif. Une révision du code minier a favorisé la création d’un guichet unique pour la délivrance de permis. La Guinée est devenue ainsi l’un des principaux fournisseurs de bauxite à la Chine.

Aujourd’hui, le potentiel de la Guinée est énorme et les initiatives se multiplient. Guinea Alumina Corporation SA (GAC), une société minière d’extraction de bauxite, a procédé à des travaux de rénovation de ses installations afin de faciliter le transport de la bauxite à l’internationale. La GAC a ainsi entamé, en août dernier, la mise en place du tout premier pilier sous-marin en Guinée pour la construction d’un hangar de 1,5 km, une plateforme de chargement de 2700 m2 et une couchette de 240 m.

La Guinée, pays d’Afrique de l’Ouest longtemps vanté pour la richesse de ses terres, n’arrive toujours pas à prendre son envol. Désormais tourné vers une exploitation judicieuse de sa bauxite, le pays pourra enfin amorcer son essor économique et devenir un mastodonte en Afrique de l’Ouest.