Ghana : le gouvernement prévoit une hausse de 30 à 40% du PIB

Source: Agence Par:
Ecofin

Le Produit intérieur brut (PIB) du Ghana devrait bondir de 30 à 40%, grâce à une mise à jour statistique prévue en septembre prochain, a rapporté l’agence Reuters, le 18 juillet, citant des sources gouvernementales.

Ce pays d’Afrique de l’Ouest va adopter un nouveau système de calcul de son PIB qui se base sur 2013 comme année de  référence, au lieu de 2006 auparavant, afin de mieux refléter le poids des secteurs florissants des hydrocarbures, des technologies de la communication et du BTP.

« La révision du mode de calcul du PIB  va augmenter la taille de l’économie ghanéenne de 30% ou plus. Cela pourrait aller jusqu’à 40% », a déclaré, à Reuters, un haut responsable ghanéen.

Selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI), le PIB du Ghana a atteint 47 milliards de dollars en 2017, ce qui place le pays au 11ème rang à l’échelle africaine.

La révision de l’année de référence  pour le calcul des comptes nationaux avait fait évoluer le PIB du Ghana de 60% en 2010, en raison notamment de la prise en considération de nouvelles données concernant les hydrocarbures.

L’augmentation prévue du PIB du Ghana  aura une incidence positive sur certains indicateurs tels que le ratio dette/PIB et le déficit budgétaire. Elle aura cependant un impact négatif sur le ratio recettes fiscales/ PIB.

Source: Ghana : le gouvernement prévoit une hausse de 30 à 40% du PIB, à la faveur d’une mise à jour statistique