Facebook installe sa première communauté TIC d’Afrique à Lagos

cchubnigeria.com/

Pour stimuler l’innovation technologique, Facebook annonce l’installation de sa première communauté TIC d’Afrique à Lagos, la capitale économique du Nigéria. Développeurs et start-up seront abrités au NG_HUB, un centre d’apprentissage et de développement des compétences.

Former 50 000 petites et moyennes entreprises (PME), c’est l’objectif de Facebook. En partenariat avec la compagnie nigériane Co-Creation Hub, l’entreprise américaine a annoncé, le 22 novembre dernier, son plan d’action pour doper l’économie du Nigéria.

 

Grâce au centre NG_HUB, Facebook met à la disposition des acteurs numériques nigérians un espace créatif pour des programmes d’incubation des start-up, des formations sur mesure, des conférences, etc. En agissant de la sorte, Facebook veut améliorer les aptitudes des Nigérians par rapport aux outils numériques et favoriser la croissance et le développement économique du pays.

«Facebook veut investir au Nigéria. Nous voulons soutenir les personnes et les organisations qui créent des opportunités économiques.» – Ebele Okobi, directrice des politiques publiques pour l’Afrique de Facebook

En appréciant le dynamisme des entrepreneurs du pays, Emeka Afigbo, responsable des partenariats stratégiques pour l’Afrique et le Moyen-Orient de Facebook, affirme que le Nigéria est en train de produire une nouvelle génération de start-up qui ont un potentiel incroyable.

En dehors de Lagos, Facebook soutiendra également un certain nombre de hubs technologiques existant, pour leur permettre de fonctionner comme des centres d’apprentissage pour les communautés locales, leur offrant de multiples possibilités de formation et d’accès.

Au-delà des limites géographiques du Nigéria, Facebook veut plutôt attirer les meilleurs talents numériques africains à Lagos. Sa présente initiative est un moyen pour stimuler davantage l’innovation dans l’écosystème technologique du continent.

Il est prévu que la société collabore avec la Banque africaine de développement pour un projet destiné à former les jeunes nigérians au code informatique. Dans sa stratégie d’expansion de ses milieux d’influence, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, s’était rendu au Nigéria en septembre 2016, sa première visite sur le continent.

Article précédentEthicPhone : le premier opérateur mobile virtuel africain pour le transfert d’argent !
Article suivantPerfectionner son look avec ces 5 accessoires pour homme