Éthiopie-Djibouti : le plus long rail électrifié d’Afrique est lancé

Imatin.net

D’une longueur de 756 km, une ligne ferroviaire électrifiée à écartement standard, construite par la Chine, relie Djibouti à l’Éthiopie depuis le 1er janvier.

Désormais, les habitants de la ville de Sebeta, située au centre de l’Éthiopie, dans la banlieue d’Addis Abeba, peuvent facilement rejoindre Mieso, une autre ville du centre-est du pays, grâce à la réalisation du premier tronçon, long de 320 km, par China Rail Engineering Corporation.

 

La seconde partie du projet part de la ville de Mieso pour le port de Djibouti. Cette infrastructure maritime assure 95% des échanges commerciaux éthiopiens avec le reste du monde. Ce tronçon est également construit par la China Civil Engineering Construction Corporation.

D’un coût global de 4 milliards de dollars, partiellement financé par l’Exim Bank de Chine, sous forme de prêts, la mise en service de cette voie ferrée vise la stimulation des échanges commerciaux entre les deux pays. L’économie de l’Éthiopie, un pays enclavé, dépend fortement des exportations de matières premières.

«Il s’agit de la plus longue et de la première ligne ferroviaire électrifiée transfrontalière du continent africain.» – Tan Jian, ambassadeur de Chine en Éthiopie

La réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans la mise en oeuvre de la Ceinture et de la Route, «One Belt, One Road». Lancée en 2013, il s’agit en réalité d’une initiative chinoise dont l’ambition est d’améliorer la connectivité ferroviaire, le renforcement et l’aménagement des routes commerciales à l’échelle mondiale.

«La Chine considère cet accomplissement comme l’un des premiers résultats obtenus par l’initiative de la Ceinture et de la Route. Beaucoup estiment également qu’il s’agit d’un projet crucial pour les deux pays, pour l’Éthiopie comme pour Djibouti. Nous voyons, en outre, cette ligne ferroviaire comme une ligne placée sous le signe du développement, de la coopération et de l’amitié », a souligné le diplomate chinois.