Accueil Business

Energie : Siemens inaugure la plus grande usine de pales d’éoliennes en Afrique

PARTAGER
(Crédits : DR.)

Dans les hautes montagnes de Chrafate près de Tanger, dans le nord du Maroc, souffle un vent fort. Un vent constant toute l’année à une vitesse suffisante pour faire tourner les énormes turbines de la plus grande usine de pales d’éoliennes en Afrique et au Moyen-Orient. Construit par le groupe Siemens Gamesa, le parc éolien de 37 000 mètres carrés a été officiellement inauguré ce mercredi 11 octobre.

Le Maroc a le vent en poupe dans la quête d’un avenir propre. L’inauguration officielle de la plus grande usine de pales d’éoliennes en Afrique, une cérémonie présidée ce mercredi 11 octobre à Tanger par le ministre marocain de l’Industrie, de l’investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et Markus Tacke, PDG de Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE), en est la preuve.  «Voici la première usine de pales d’un fabricant d’éoliennes en Afrique et au Moyen-Orient», s’est réjoui le membre du gouvernement marocain, à l’entame de son propos, avant de rappeler par la même occasion les ambitions du royaume chérifien dans le domaine des énergies propres : contribuer à l’objectif national du Maroc de produire jusqu’à 52% de son électricité à partir d’énergies propres d’ici 2030, dont 20% seront générés par le vent. À cet objectif, Moulay Hafid Ealamy promet d’autres projets :

« Préparons-nous à ce qu’on va faire ensemble (…) Car cette usine est notre première du genre, mais elle n’est pas la dernière».

À ce niveau, il faut préciser que le Maroc qui a cumulé 787 mégawatts (MW) de capacité d’énergie éolienne entre 2014 et 2015, selon le Global Wind Energy Council (GWE), est aujourd’hui l’un des plus gros marchés éoliens africains et moyen-orientaux. Et cette nouvelle usine qui permettra la création de 600 emplois attrayants, ainsi qu’un nombre estimé de 500 emplois auxiliaires, ne fera que renforcer la place du pays du Maghreb dans le classement des plus gros producteurs d’énergie éolienne en Afrique et au Moyen-Orient.

Une perspective prometteuse qui ravit Ralph Sperrazza, directeur de l’usine à Tanger qui se réjouit également du succès du projet qui a mis une année et demie pour sortir de terre. «Nous sommes fiers de mener un projet aussi passionnant qui stimulera le secteur des énergies renouvelables au Maroc et à l’étranger et qui aura un impact significatif sur ce dernier pendant de nombreuses années. Nous avons eu la chance de réunir une main-d’œuvre hautement qualifiée et motivée avec une attitude et un élan formidables », a déclaré Sperrazza. La nouvelle unité de production, comme l’explique le management du groupe, est dotée d’une capacité énorme qui contribuera à une offre énergique suffisante au Maroc et même au-delà.

Production destinée à l’export

Installée dans la zone industrielle de Tanger Automotive City, à environ 35 kilomètres du port Tanger Med et «idéalement» positionnée entre l’Europe et l’Afrique, l’usine qui est également située devant «la porte de l’Afrique» ne produira pas uniquement pour le marché local marocain. Une partie importante de l’énergie produite par les turbines SWT-DD-130, qui peuvent souffler jusqu’à 4,2MW de puissance nominale grâce à ses énormes pales de 63 mètres de long, est destinée aux marchés extérieurs, notamment l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

L’Afrique du Sud et le Kenya, deux marchés qui intéressent Siemens

Si le groupe Siemens Gamesa a le vent en poupe au Maroc avec 72% de parts de marché, le leader mondial de l’éolien lorgne le marché de l’Afrique de l’Est et austral. «L’Afrique du Sud et le Kenya sont deux pays qui nous intéressent. Nous renforçons notre présence au Maroc, mais l’objectif final est de nous implanté davantage sur le continent africain», a confié Markus Tacke, lors d’une conférence de presse organisée en marge de la cérémonie officielle de lancement de l’usine de Tanger.

Siemens Gamesa qui se positionne comme le leader du marché africain avec plus de 15 ans d’existence en Afrique du Nord, notamment au Maroc, en  Algérie et en Égypte, veut agrandir sa part du gâteau.

«Cette usine est avantageuse pour notre entreprise, et les 100 millions d’euros que nous investissons ici sont le fruit d’une décision commerciale bien fondée. Nous investissons là où nous voyons des opportunités d’affaires fortes, et les opportunités ici au Maroc sont plus fortes que jamais. Cet emplacement à Tanger nous offre un accès direct à des marchés parmi les plus importants de demain : ici au Maroc, dans tout le Moyen-Orient, en Europe, en Afrique et dans la région méditerranéenne», a expliqué le PDG de Siemens Gamesa Renewable Energy.

Pour rappel, la construction de cette usine entre dans le cadre du Plan d’accélération industrielle (PAI), lancé en avril 2014 par le ministère marocain de l’Industrie, de l’investissement et de l’Économie numérique.

Source: Énergie : Siemens inaugure la plus grande usine de pales d’éoliennes en Afrique