Egypte : création d’un fonds de 55,7 millions $ qui investira au sein des Fintech

Source: Agence Par:
ecofin

Des banques locales égyptiennes se sont associées à des institutions financières internationales dans le but de lancer avant la fin de l’année, un fonds qui financera des Fintech (entreprises qui évoluent dans le secteur de l’innovation technologique applicable aux services financiers et bancaires) en Egypte.

Selon des médias locaux, le groupe financier Banque du Caire injectera 50 millions de livres égyptiennes dans le capital de ce nouveau fonds. Banque Misr, National Bank of Egypt et la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) fourniront également des financements pour ce fonds.

Sur les modalités d’accès à ces ressources et les secteurs qui seront privilégiés, aucune information n’est donnée pour le moment. Le nouveau fonds se met progressivement en place.

Il faut dire que le secteur des Fintech est en pleine croissance en Egypte. Pour le premier semestre 2018, ce secteur a été le plus dynamique en Afrique avec 95 millions d’Euros levés et 25 accords passés, rapporte le site spécialisé WeeTracker.

De manière plus spécifique, les startups égyptiennes étaient les troisième sur le continent en termes de nombre de deal réalisés avec des firmes d’investissement entre janvier et juin 2018. Ce pays d’Afrique du Nord était devancé par le Kenya et le Nigeria.

Source: Egypte : des banques et institutions financières annoncent la création d’un fonds de 55,7 millions $ qui investira au sein des Fintech