Économie: le Sénégal est sur une bonne pente

Le Sénégal a une bonne santé économique. C’est l’avis de la mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui vient de terminer un séjour de deux semaines dans la capitale sénégalaise. Le FMI reconnaît le dynamisme de la croissance économique du pays.

De l’avis du FMI, le Sénégal a réalisé de bonnes performances sur le plan économique. Le FMI salue les «bons progrès» et indique que l’économie du pays de la téranga se porte bien. Le Sénégal a amorcé un nouveau virage pour accélérer son essor notamment avec le Plan Sénégal Émergent, cadre de référence des politiques pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035.

 

La mission d’évaluation du FMI, qui a séjourné à Dakar du 7 au 19 septembre, a confirmé la croissance économique du Sénégal «qui devrait rester solide, au-dessus de 6%, avec une inflation de 2% en 2017».

Ces nouvelles données sur le Sénégal aiguisent les appétits. Selon le FMI, les investisseurs privés ont injecté plus de 1500 milliards de francs CFA en 2016 dans le pays qui revendique la quatrième croissance la plus rapide d’Afrique subsaharienne.

«Le volume des Investissements Directs à l’Étranger (IDE) a également augmenté de 12% en valeur annuelle et atteint aujourd’hui 210,4 milliards de francs CFA » – lu sur le site de la présidence de la République du Sénégal.

Longtemps considéré comme un pays sans grandes ressources, le Sénégal mise depuis deux ans sur un immense potentiel dans les hydrocarbures. Les 15 milliards de m3 de gaz naturel découvert par Kosmos Energy à 95 km au nord-ouest de Dakar, ainsi que l’annonce par la société sénégalaise FAR d’un potentiel de 1,5 milliard de barils de pétrole brut au début de cette année, confirment les espoirs de beaucoup de Sénégalais de pouvoir compter sur les ressources naturelles pour un changement économique et social.