Ebano Finance : Une plateforme de mise en relation entre entrepreneurs africains et investisseurs

Ebano Finance : Une plateforme de mise en relation entre entrepreneurs africains et investisseurs. © : DR

Une nouvelle plateforme numérique pour la mise en relation entre PME, Startup, grandes entreprises africaines et investisseurs a été créée pour combler le manque de visibilité et surtout donner la possibilité à ces entrepreneurs africains d’avoir accès à un financement. Ebano Finance est à l’initiative de François Jay, une plateforme résolument tournée vers l’apport du capital sur le continent africain.

 

Pour lui, sa plateforme a pour but de donner de la visibilité à des investisseurs qui ont donné des critères d’investissements. Il s’agira de donner de manière progressive, des informations sur les sociétés inscrites sur la plateforme.
« Ils vont nous demander plus d’informations détaillées. Puis on appelle la société, on leur dit que des investisseurs sont intéressés ; jusque là le contact est anonyme. C’est-à-dire qu’ils ne savent pas qui vous êtes et ils ne peuvent pas vous joindre directement. On finira par leur donner ou leur vendre le contact de la société, mais ce sera seulement à partir du moment où ils auront vu qui vous étiez, et qu’ils sont vraiment intéressés. »
À- t’il ajouté.

Toutefois, il est demandé aux entrepreneurs de fournir de façon très précise, leurs bilans et comptes d’exploitation afin de mieux séduire un  potentiel investisseur . À ce titre, les données sont sécurisées, rassurFrançois Jay. Des garanties juridiques et légales avec les investisseurs a été mis sur pied afin de mieux protéger la confidentialité et la sécurité des informations sur toute entreprise ayant soumis sont projet sur la plateforme.

Il faut noter que les fonds d’investissement proposent des prises de participations minoritaires et un accompagnement en gestion. Une offre qui s’adresse aux grandes et aux petites entreprises, voire même aux startups. Des dizaines d’entreprises sont présentes sur la plateforme Ebano. Deux d’entre elles ont été mises directement en contact avec les investisseurs. Explique François Jay. Son objectif est de pouvoir arriver jusqu’en mai 2018, à des investissements dans ces entreprises inscrites sur la plateforme Ebano.

Rappelons que le site est gratuit pour les entreprises, mais payant pour les investisseurs. Une commission sur une transaction effectuée est prélevée par Ebano.