Digital Africa : cinq start-up africaines parmi les vainqueurs

Digital Africa

La seconde édition du challenge Digital Africa a rendu son verdict. : sur les 770 start-up candidates au concours, cinq Africaines sortent du lot. Organisée par l’Agence française de Développement (AFD) et La French Tech Venues, la sélection finale a été dévoilée à Abidjan, lors du 6e forum des Affaires UE-Afrique.

Dans sa démarche pour identifier et accompagner les meilleurs talents de l’innovation numérique en Afrique, challenge Digital Africa 2 tient à encourager la transition numérique sur le continent. Les vainqueurs de la présente édition proviennent des domaines de l’éducation, du e-gouvernement, du transport ou encore de la finance.

 

Après réception des candidatures, le jury de la compétition, composé d’experts de l’écosystème Tech-entrepreneurial en Afrique, a passé au peigne fin chaque projet. Ils ont eu pour tâche de vérifier le caractère «innovant» du projet et d’attester de l’efficacité de son modèle économique.

Voici la liste des cinq start-up africaines qui ont remporté le concours :

Pour la pertinence des solutions proposées, leur faisabilité et leur durabilité, les finalistes vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Les start-up africaines recevront un «pack accélération», composé d’un appui technique et financier d’une valeur maximale de 30 000 euros, fourni par l’AFD. Cela leur permettra d’exploiter leurs potentiels en termes de développement.

«Ces projets sont la preuve qu’une nouvelle génération d’entrepreneurs émerge pour relever les défis du développement durable, grâce à une technologie à visage et à usage humains. C’est une excellente perspective pour l’Afrique.» – jury du challenge Digital Africa.

Les cinq autres lauréats, tous Français, recevront un «pack accompagnement» offert par Bpifrance, partenaire de l’organisation, d’une valeur maximale de 10 000 euros pour renforcer leur expertise sur le continent.

Les start-up françaises primées sont : Yellow Relay (Transport), Wexity (Urbain), YouScribe (Édition numérique), EthicPhone (Fintech) et Gravity (E-gouvernement).