Cameroun : « petites » fortunes mais « gros » potentiels !

Une vue de Yaoundé
Yaoundé, la capitale politique du Cameroun. © DR

REPORTAGE. Dans l’immobilier, la banque ou encore les services, des champions nationaux et régionaux émergent dans un Cameroun bouillonnant. Tour d’horizon.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’y a aucun « super-riche » au Cameroun dépassant le milliard de dollars ! Contrairement à des pays voisins comme le Nigeria, la richesse se mesure davantage au patrimoine immobilier et dans la diversification d’un tissu d’entreprises à fort impact social. Rencontre avec quelques-uns de ces patrons de talent, mais extrêmement discrets dans un pays qui vient d’être mis sous perfusion par le FMI grâce à l’octroi, le 26 juin, d’une facilité élargie de crédit (FEC) de plus de 600 millions de dollars.

 

 

Les grandes fortunes « made in Cameroun »

Avec une croissance comprise entre 5,6 et 5,9 % par an entre 2013 et 2015, le Cameroun a vu émerger un nombre impressionnant de « milliardaires », mais en… monnaie locale ! En effet, aucune de ces grandes fortunes camerounaises ne dépasse – officiellement – le milliard de dollars. L’économie camerounaise, la plus importante de la sous-région, « fait face à une décélération de sa croissance, à un déclin de sa marge budgétaire et à une hausse rapide de sa dette publique », selon le directeur général adjoint du Fonds monétaire international, Mitsuhiro Furusawa. L’aide récemment mise en place pour injecter 666,2 millions de dollars dans l’économie camerounaise en trois ans intervient alors que les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad) traversent une crise économique grave ayant fait resurgir le spectre d’une dévaluation du franc CFA.

Lire la suite sur source: Cameroun : « petites » fortunes mais « gros » potentiels !