Bénin : l’aéroport de Glo-Djigbé attendu pour 2020

Les travaux du nouvel aéroport international de Glo-Djigbé sont presque achevés. L’infrastructure sera opérationnelle d’ici trois ans.

Situé à une vingtaine de kilomètres de Cotonou, ce nouvel aéroport international verra le jour à la fin de 2020. Son coût global est estimé à 360 milliards de F CFA, avec un financement public d’une valeur de 145 milliards et 215 milliards provenant du secteur privé, obtenus lors du premier voyage du président Talon en Chine, en septembre 2016.

 

Lancés le 10 mars 2017, les travaux préliminaires sont presque bouclés. Les rapports des enquêtes foncières et administratives ont été validés depuis mi-septembre et le calcul des montants de dédommagement est en cours pour payer les personnes sinistrées.

Le holding public Aviation Industry Corporation of China s’active pour la mise en service de l’aéroport avec le concours technique des Aéroports de Paris ingénierie (ADPI). C’est l’un des huit projets d’envergure du Programme d’action du gouvernement (PAG) 2016-2021.

Sur une superficie de 3 028 hectares, le chantier comprend une piste (longue de 4 250 m et large de 60 m), un terminal voyageur d’une capacité de 1,6 million de passagers par an (900 en heure de pointe), une aérogare de fret pouvant traiter 12 000 tonnes/an. La gestion du futur aéroport sera confiée à un concessionnaire privé – l’opérateur aéroportuaire Aéroport de Paris (ADP Management), et non à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), retirée de l’exploitation de l’aéroport de Cadjéhoun sur décision gouvernementale.