Autosuffisance en riz : le Sénégal y est presque !

Le Sénégal vient de faire une récolte record de 1,15 million de tonnes de riz paddy cette année. Une performance qui engendre des réactions à Dakar. Selon les autorités, le pays pourrait bientôt devenir exportateur de riz.

En matière de production de riz, le Sénégal passe à la vitesse supérieure. À son arrivée au pouvoir en 2012, le président Macky Sall avait promis l’autosuffisance en 2017. Une promesse qui devrait se réaliser avec tout juste une année de retard, car selon les résultats des récoltes de cette année et de l’avis des autorités, l’année 2018 sera celle de l’autosuffisance.

 

La seule production en riz du Sénégal pourrait bientôt subvenir aux besoins de la population. En début d’année 2017, le président Sall se félicitait que «cette autosuffisance, fixée par l’État du Sénégal à une production de 1,6 million de tonnes de riz paddy en 2017, puisse être bel et bien atteinte».

Le Sénégal est passé d’une récolte de 950 779 tonnes de riz paddy en 2015 à 1,15 million de tonnes cette année. Une production attribuable en grande partie à la région nord, appelée la vallée du fleuve Sénégal. Selon les autorités sénégalaises, pour atteindre l’autosuffisance en riz, le pays devrait produire 1,6 million de tonnes de riz paddy et 1,08 million de tonnes de riz blanc. Une estimation fixée par le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) pour cette année 2017.

«Le président de la République a injecté beaucoup d’argent au cours des trois dernières années afin d’arriver à cet objectif. La Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal (SAED) va assurer 60% de la production nationale nécessaire à l’atteinte de l’autosuffisance en riz. L’année 2018 sera celle de l’autosuffisance,» – Samba Ndiobène Ka, patron du SAED

Le Sénégal est donc près du but et le gouvernement profite de cette belle performance pour accélérer la cadence, selon Papa Abdoulaye Seck, ministre sénégalais de l’Agriculture depuis 2012.

«Le Sénégal va inverser sa situation. Le Sénégal va bientôt exporter du riz. Il y a une réussite totale et le gouvernement de Macky Sall a fait ce qu’aucun gouvernement n’a réalisé jusqu’ici. Nous sommes les premiers de classe en matière de production de riz depuis 1960.» – Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture du Sénégal

Cette dynamique enclenchée depuis cinq ans va permettre d’arrêter les importations de riz. Selon les estimations du gouvernement, elles ont reculé de 15% et le Sénégal devrait bientôt vendre son riz sur le marché international.

2 Commentaires