Africa Global Recycling, la PME togolaise qui transforme les déchets en or

Africa Global Recycling
Patron et fondateur d’Africa Global Recycling, Edem d’Almeida a fait ses classes en France, chez Suez Environnement. Crédits : Morgane Le Cam

L’Afrique en villes (15). A Lomé, l’entreprise s’est lancé un défi : rendre la gestion des déchets rentable, pour elle comme pour ses clients.

« La phrase la plus dangereuse du monde : on a toujours fait comme ça. » Sur le tableau blanc énumérant les prévisions hebdomadaires, la maxime n’est jamais effacée. A quelques mètres de là, un chariot élévateur déverse des milliers de bouchons par terre. Debout sur des balles de cartons conditionnés, deux salariés veillent au bon déroulement de l’opération pendant que trois autres trient méthodiquement des lamelles de papier. Une centaine de tonnes de déchets arrivent chaque mois dans cet entrepôt de Lomé.

 

Le pari d’Africa Global Recycling (AGR), une PME togolaise implantée dans la capitale depuis 2013, c’est que le déchet soit bien plus qu’un déchet – c’est d’ailleurs le slogan de l’entreprise. « Nous avons une cinquantaine de clients, des industriels, des écoles, des administrations publiques, à qui nous proposons une solution globale de gestion de leurs déchets recyclables », explique Edem d’Almeida, le fondateur d’AGR, en faisant le tour du propriétaire. Les déchets, il connaît : le jeune patron a fait ses classes en France, chez Suez Environnement.

Lire la suite sur source: Africa Global Recycling, la PME togolaise qui transforme les déchets en or

Previous articleRégulariser l’économie informelle : le défi africain
Next articleLa première banque africaine qui parle le chinois est angolaise