Beauty Nap, parce que la femme africaine est belle et heureuse au naturel

Lomé. Non loin du marché d’Amoutivé, je découvre le showroom de Beauty Nap, une marque togolaise spécialisée dans les produits pour cheveu naturel. A l’origine de cette initiative, Noellie Falone Alognon, jeune femme dans la trentaine. Dès notre première rencontre, le courant passe tout de suite. Nous passons un agréable moment ensemble, à discuter de nos vies d’entrepreneures et de nos passions respectives… Laissez-moi vous raconter l’aventure Beauty Nap qui est également celle de Noellie.

Avant d’emprunter le chemin de l’entrepreneuriat, Noellie travaille 5 années dans le domaine de la communication. Alors comment est-elle arrivée à se retrouver dans les cosmétiques ? « Par accident », répond-elle. Et effectivement, au début, Noellie faisait des préparations pour son usage personnel. Petit à petit, le bouche-à-oreille aidant, ses amies et les amies de ces dernières ont commencé à lui commander des mixtures. L’idée germe et fait son chemin. Pourquoi ne pas faire de cette initiative personnelle une entreprise à part entière ? Le projet se réalise et Beauty Nap naît officiellement il y a deux ans. Ce qui n’est au départ qu’un accident est devenu une passion.

Les obstacles sont néanmoins nombreux. Parmi ceux-ci, un que surmonte Noellie à force de patience et de détermination comme par exemple la conservation des produits. En effet, elle n’a jamais été formée pour produire des produits cosmétiques et lorsqu’elle produisait auparavant ses mixtures, elle le faisait à très petite échelle sans avoir besoin de s’inquiéter de leur conservation. Après beaucoup de recherches, elle finit par trouver cette solution et stabiliser ainsi la conservation de ses produits. « Quand la passion y est, on arrive à tout surmonter. »

Aujourd’hui, Beauty Nap développe deux gammes de produits : capillaires et corporels. Pour Noellie, la particularité de sa marque réside en cinq choses. Tout d’abord, Beauty Nap est une marque locale, togolaise. Ensuite, ses produits ne contiennent pas d’éléments chimiques et sont faits avec beaucoup d’amour. Puis, ils sont adéquats et destinés aux cheveux crépus. Enfin, les ingrédients qui entrent dans la composition des produits sont pour la plupart locaux : huile palmiste, huile de coco, gombo, savon noir, beurre de karité, gingembre, clous de girofle…

Noellie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il lui reste l’Afrique à conquérir, puis viendra le monde. « Je veux montrer qu’on a des produits destinés à nos cheveux crépus et qu’il existe d’autres options que le défrisage ». Le conseil de Noellie pour ceux qui aimeraient suivre la voie de l’entrepreneuriat :

« Il faut d’abord trouver un problème et la solution à ce problème. Ensuite il faut bien réfléchir là-dessus, peser le pour et le contre. Il faut également trouver un bon mentor et ne pas lésiner sur les moyens. Il est important de croire en son rêve, mais il ne faut pas vouloir gagner dans l’immédiat. Quand on tombe, il faut se relever. Et surtout, il faut avoir la foi et l’amour pour ce que tu fais. »

Previous articleBaila 66 : la voiture sportive construite par un Sénégalais
Next articlePétrole en Afrique: Gagner la guerre des investissements